12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

ES Sétif : Madoui débute sur les chapeaux de roue sa carrière d’entraîneur

Lorsque plusieurs clubs étrangers, notamment des pays du golfe avaient sollicité ses services juste après avoir mené l’ESS au trophée de Ligue des champions africaine, l’entraineur Kheireddine Madoui, a décliné toutes ces propositions pour réaliser son rêve, celui de remporter la supercoupe d’Afrique, une compétition à laquelle l’Aigle noir s’est  »qualifié » grâce justement à son titre continental. Le rêve du coach de 37 ans a été réalisé après cette belle victoire face au Ahly d’Egypte, aux tirs au but soit-il, et grâce à laquelle les protégés de Madoui ont empoché chacun la somme de 50 millions de centimes, représentant la prime que leur a promis leur président, Hassan Hamar, avant le match. Evidemment, Madoui était l’homme le plus heureux, en débutant sa carrière d’entraîneur en chef avec deux titres africains. Un exploit que même de grands techniciens algériens n’ont pas réalisé.«Je suis très heureux pour cette victoire. J’avoue que j’avais peur pour mes joueurs avant la séance des tirs au but, car il était très difficile pour eux de se remettre après avoir encaissé le but égalisateur dans les derniers instants de la rencontre. Mon travail psychologique avant la fatidique série de «loterie» a fini par donner ses fruits», a déclaré l’entraîneur de l’Aigle noir.A propos du match en lui-même, l’ancien défenseur international a reconnu avoir été surpris par le système offensif appliqué par les Egyptiens en deuxième période, notamment ce qui leur a permis de s’offrir au moins deux occasions franches de scorer.«Cela nous a poussés d’opter pour les contres, une stratégie qui a payé par le but de Ziaya, a-t-il ajouté, malheureusement, on n’est pas parvenu à garder notre maigre acquis, et le but de l’adversaire avant quelques secondes du coup de sifflet final de la rencontre nous a obligés de recourir aux tirs au but, une opération durant laquelle la chance nous a souri».Pour sa part, l’entraîneur espagnol du club de la capitale égyptienne, Carlos Garido, a estimé que son équipe était meilleure dans ce match, et qu’elle n’a rien à regretter, poursuivant qu’il avait nourri de grandes ambitions pour s’offrir cette Supercoupe.
Hakim S.

Related posts

Le peuple sahraoui célèbre le 48e anniversaire de la lutte armée : Il affirme sa ferme détermination à en finir avec l’occupation coloniale du Maroc

courrier

EN FAVEUR DU PLAN ONUSIEN POUR LE SAHARA OCCIDENTAL : La Serbie recadre sévèrement le Maroc

courrier

Bien que la permanence de l’Aïd El Adha soit respectée à 99% : Alger de nouveau ville «fantôme» !

courrier

AMMAR BELHIMER À « SPUTNIK » SUR La RÉSOLUTION DU PE : « Une ingérence manifeste dans les affaires de l’Algérie »

courrier

EN CRISE DEPUIS L’INCARCÉRATION DE SON P-DG : Le groupe ETRHB désormais propriété de l’État

courrier

Tourisme en Algérie : les professionnels plaident pour un secteur fort

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.