ES Sétif - Al Ain Draoui

ES Sétif : L’effet Taoussi est bien là

Ayant réalisé une saison 2017-2018 chaotique conclue par une triste 8e place au classement final, l’ES Sétif est en train de revenir au premier plan après sa qualification aux 16es de finale de la Coupe arabe des clubs champions, sous la conduite de l’entraîneur marocain Rachid Taoussi dont l’effet est perceptible.
Arrivé durant cet été en remplacement d’Abdelhak Benchikha, parti au bout de quelques semaines et avant même la fin du précédent exercice, l’ancien sélectionneur du Maroc (2012-2013) a réussi à relancer la machine sétifienne, dont l’objectif principal est de reconquérir son titre de champion cédé au CS Constantine. L’Entente, qui joue sur quatre fronts cette saison, a annoncé la couleur depuis la capitale croate Zagreb en compostant son billet pour les 16es de finale de la lucrative Coupe arabe, aux dépens de Emiratis d’Al-Aïn.
Après avoir remporté la première manche (2-1), le club phare des Hauts-plateaux s’est incliné samedi (1-0), une défaite finalement sans conséquences qui permet à l’ »Aigle noir » de rester dans la course pour empocher les 6 millions de dollars, représentant la dotation réservée par l’Union arabe de football (UAFA) au vainqueur de l’épreuve.
Engagée également en Ligue des champions d’Afrique, l’ESS s’est complétement relancée dans la course pour la qualification aux 1/4 de finale en grignotant 4 points au terme de la 4e journée de la phase de poules, après avoir été à 0 unité au bout de deux matchs. L’effet Taoussi a permis ainsi aux coéquipiers du nouvel attaquant El-Habib Bouguelmouna (ex-USM Bel-Abbès) de se libérer sur le plan psychologique, eux qui vont entamer la nouvelle saison dans la peau de favoris en puissance pour disputer le titre national.
La réussite de Taoussi, l’un des artisans du maintien du CR Belouizdad la saison dernière, n’était pas possible sans la contribution de la direction qui a mis les moyens financiers nécessaires dans l’opération de recrutement en engageant une dizaine de joueurs connus au bataillon à l’image de Zakaria Draoui (ex-CRB) ou encore Houari Ferhani (ex-JS Kabylie), pour permettre au club de retrouver la place qui lui sied. L’ESS entamera la saison 2018-2019 de la Ligue 1 à domicile face à l’USM Bel-Abbès, samedi prochain au stade 8-Mai-1945 (20h00).