Don de sang

Don de sang : Près de 40 000 poches collectées en 2018 à Alger

Près de 40 000 poches de sang ont été collectées dans la wilaya d’Alger durant le premier semestre 2018, a indiqué la chef du Bureau de la régulation des produits pharmaceutiques à la Direction de wilaya de la santé et de la population.

Dans une déclaration samedi à l’APS, la chef du bureau de la régulation des produits pharmaceutiques, Imadalou Nassima a précisé que la quantité collectée durant le premier semestre de l’année en cours (de janvier à juin 2018) avait atteint près de 39 328 poches de sang collectées au niveau des Centres de transfusion sanguine fixes et mobiles des établissements publics hospitaliers d’Alger. La quantité de sang collectée durant la période susmentionnée a connu un «léger» recul par rapport à la quantité collectée durant la même période de l’année écoulée (plus de 47 004 poches de sang), en raison des grèves déclenchées par les médecins résidents, a fait savoir l’intervenante. Cette quantité a été collectée grâce aux opérations de dons de sang bénévoles organisées par l’Agence nationale du Sang (ANS), en coordination avec la Direction de la santé et de la population d’Alger et de la participation de plusieurs associations à caractère social et humanitaire, d’instances publiques et des donneurs de sang. Les opérations de don de sang bénévoles lancées depuis le début de l’année en cours et supervisées par un staff médical, paramédical et technique, étaient «acceptables» dans l’ensemble, eu égard à la quantité collectée, a relevé la responsable qui a estimé que cette quantité était «stable», ce qui permettra de renforcer le stock de sang dans les établissements publics hospitaliers de la wilaya d’Alger. Mme Imadalou a rappelé que 7808 donneurs réguliers dont la capacité de faire un don de sang a été confirmée à l’issue d’analyses médicales, 11.202 donneurs non réguliers et 19.618 donneurs familiaux ont été recensés durant le premier semestre 2018 au niveau des 16 centres et l’unité de transfusion sanguine d’Alger. Elle a révélé par ailleurs que près de 60.000 poches de sang avaient été collectées durant 2017, faisant état de 6 822 donneurs réguliers, 19.503 donneurs occasionnels et 29.833 donneurs familiaux.

Lancement des campagnes de don de sang à l’occasion de la journée nationale des donneurs de sang
De son côté, la responsable des activités sanitaires, Dr. Bourkich Nadia a fait état de l’élaboration, par l’ANS, en collaboration avec la Direction de la santé de la wilaya d’Alger et la Fédération algérienne des donneurs de sang (FADS), dans le cadre de la célébration de la Journée nationale des donneurs de sang, coïncidant avec le 25 octobre, d’un programme de coopération avec les centres de transfusion sanguine (CTS) relevant des établissements publics hospitaliers dont la mise en œuvre sera lancée le 21 octobre en cours englobant notamment l’organisation d’opérations intensives de bénévolat. Elle a rappelé également le lancement de la 3ème campagne de don de sang avec la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), durant laquelle il sera procédé à l’organisation de campagnes de collecte de sang des éléments et cadres relevant des différents services de la Sûreté nationale à travers leurs différents sièges et unités de wilaya au niveau des 13 circonscriptions administratives et ce durant la période allant du 21 au 25 octobre en cours. Dr. Bourkich a indiqué, dans ce sens, qu’il sera procédé lors de cette opération, à laquelle tous les moyens matériels et humains ont été mobilisés, en coordination avec les instances compétentes, à l’organisation de campagnes de don de sang auprès des employés et cadres du Groupe Algérie Télécom à travers ses differents sièges à Alger, à compter du 23 jusqu’au 25 octobre en cours, outre l’organisation d’une campagne de don de sang au profit des cadres et employés de la wilaya d’Alger, et ce durant la période allant du 1 au 10 novembre prochain. Organisée chaque année par l`ANS en collaboration avec la Direction de la santé de la wilaya d’Alger et en coordination avec les différents établissements et instances publics, ainsi que les associations de la société civile, cette campagne de don de sang vise à répondre aux besoins en sang des services des urgences, de la gynécologie-obstétrique, de la pédiatrie et de la chirurgie.