Ministère de la santé

DÉCÈS DE DEUX PARTURIENTES À M’SILA : Le ministère de la Santé ouvre une enquête

La wilaya de M’sila a été secouée vendredi dernier par le décès, dans des circonstances suspectes, de deux femmes enceintes qui étaient sur le point d’accoucher, l’une à l’hôpital «Slimane Amirate» et l’autre au centre hospitalier «Ezzahraoui». Le ministère de la Santé a décidé d’ouvrir une enquête pour connaître les véritables raisons de ce drame. La première victime, âgée de 25 ans et originaire de la commune de Lemâadhiya, aurait eu une hémorragie interne jeudi passé au moment de l’accouchement ayant contraint le personnel du centre de maternité « Slimane Amirate » à la transférer au service de réanimation du centre hospitalier « Ezzahroui », où elle a rendu l’âme le jour même, ont fait savoir des sources médiatiques.
Pour ce qui est de la seconde victime, elle est âgée de 35 ans. Celle-ci est décédée vendredi en étant également en phase d’accouchement au centre hospitalier « Slimane Amirate », alors que les circonstances de sa mort restent inconnues.
Devant cet état de fait, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a annoncé la mise en place d’une commission d’enquête. Cette commission devra enquêter sur l’origine du décès de ces deux femmes, ainsi que de leurs bébés.
De leur côté, les familles des victimes, soutenues par les habitants de la région, ont organisé des rassemblements au niveau du centre de maternité « Slimane Amirate» pour dénoncer un «laisser-aller» du personnel soignants et les conditions de prise en charge des patientes.
Les protestataires ont appelé la justice à prendre les mesures nécessaires contre les responsables de ce drame. Aussi, ils se sont adressés aux services de wilaya en vue d’assainir le secteur de la santé dans la wilaya de M’sila, notamment, dans ce centre de maternité qui connait moults problèmes; à commencer par le manque de gynécologues obstétriciens ainsi que de matériels médicaux nécessaires.
Ania Nait Chalal