Crime

CRIME CRAPULEUX À AÏN-BESSEM (BOUIRA) : Un père de famille bat mortellement sa femme

La région d’Aïn-Bessem, sise à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Bouira, a été plongée, au début de la soirée du lundi, dans l’émoi et la consternation aussitôt l’information d’un crime crapuleux, qui a coûté la vie à une mère de trois enfants, avait fait le tour de la localité.

En effet, selon des informations locales, un père de famille, repris de justice, a battu jusqu’à la mort sa propre femme, mère de trois enfants, deux filles et un garçon, en bas âge, en début de la soirée d’avant-hier, au domicile conjugal. Nos interlocuteurs précisent que les cris de la malheureuse femme ont attiré l’attention des voisins qui ont accouru chez elle.
Transférée par les voisins vers le service des urgences de l’hôpital de la même ville, la malheureuse victime de ce crime crapuleux a rendu l’âme en cours de route. Les médecins de garde de la même structure de santé n’ont fait que constater le décès de la jeune femme âgée de 32 ans.
Quant au criminel il avait pris la fuite aussitôt après son horrible acte, indiquent les mêmes sources, précisant qu’il est activement recherché par les services de sécurité.
D’autres sources nous diront que le criminel, qui est un repris de justice, ne souffre d’aucun trouble d’ordre psychologique. De son côté le procureur de la République près le tribunal d’Aïn-Bessem a ordonné une enquête minutieuse dans le but de mettre toute la lumière sur ce crime crapuleux qui vient de secouer la paisible région et nous interpelle par la même occasion sur les violations incessantes faites aux femmes, chez nous, allant parfois jusqu’à leur faire perdre a vie, comme c’est le cas de la victime de ce crime crapuleux qui laisse derrière elle trois petits enfants.
Omar Soualah