Chaouchi

Convoqué par la LFP et attaqué en justice par un policier : Chaouchi, l’incorrigible

Visiblement, le gardien de but du MCA est incorrigible. Quelques mois après avoir purgé une énième sanction de dix matchs, le voilà exposé à une autre confirmant que le natif de Bordj Ménaïel n’a pas encore retenu la leçon.
Le portier mouloudéen est en effet convoqué pour comparaitre devant la commission de discipline, lundi prochain. Il devra répondre aux accusations dont il fait l’objet de la part d’un policier.
Les faits remontent à la dernière sortie du MCA en championnat de Ligue 1, soit à mardi dernier contre le NAHD au stade du 5-Juillet. Ce jour-là, et au moment où les joueurs du Mouloudia s’apprêtaient à rejoindre leur vestiaire, ils ont été sommés de subir la fouille des agents de l’ordre. Tout le monde s’y est soumis sauf un. Il s’agit du gardien Fawzi Chaouchi. Pis, le portier mouloudéen, réputé pour ses interminables frasques, ne s’est pas empêché de réserver une réponse musclée au policier venu le feuilleter. Un comportement qui a failli semer la zizanie, car le service d’ordre avait demandé à ce que Chaouchi ne soit pas aligné dans la partie. Chose qui ne s’est pas produite, puisque le N.1 mouloudéen a joué le plus normalement du monde le match.
Mais l’affaire était loin d’être close, puisque les responsables du service d’ordre ont adressé un rapport à la LFP, au moment où le policier qui accuse Chaouchi de l’avoir agressé a déposé une plainte au niveau de la justice. Et si Chaouchi a réussi à convaincre le gardien de l’ESS, Belhani, qu’il a agressé en fin de saison passée d’où la suspension de 10 matchs qu’il avait écopée, à retirer sa plainte, il ne devrait pas l’échapper cette fois-ci.
En effet, la justice devra le convoquer prochainement. Le héros d’Oum Derman, qui n’en finit pas par défrayer la chronique, est vraiment dans de sales draps. à souligner que le gardien de but de l’USMA, Mohamed Lamine Zemamouche, est lui aussi convoqué par la commission de discipline de la LFP. Il est accusé d’avoir semé la pagaille à la fin du match de son équipe sur le terrain du CSC, jeudi dernier dans le cadre de la 19e journée du championnat.
Hakim S.