Chlef : la production du lait en hausse

Le lait constitue un produit de base dans le modèle de consommation algérien. Selon les chiffres officiels du ministère du Commerce, notre pays se place au 3ème rang mondial en matière d’importation de lait et de produits laitiers, après l’Italie et le Mexique. C’est dans ce sens que les pouvoirs publics ont pris en charge l’élevage, au niveau des exploitations laitières et l’intensification de la production en apportant des subventions aux petits exploitants, à l’exemple des producteurs de la wilaya de Chlef, pour réduire la facture à l’importation qui ne cesse de grimper d’année en année. La wilaya de Chlef, recense 172 exploitations d’élevage bovin situées généralement dans la zone du périmètre irrigué du moyen Chéliff, disposant d’un agrément sanitaire délivré par le service vétérinaire de la direction des services agricole. Sur un cheptel d’environ 34 000 têtes bovines, 16 000 sont des vaches laitières. Bien sûr, il y a des exploitations qui ne sont pas inventoriées par les services agricoles, du fait de leur nombre réduit de vaches laitières.
Ce sont généralement de simples citoyens qui possèdent au maximum trois vaches et n’ont pas de terres pour faire paitre ce mini-cheptel. Ces éleveurs « occasionnels » sont présents presque dans toutes les communes de la wilaya. Le lait produit, est soit destiné à la consommation familiale soit revendu sur le marché local à raison de 60 DA le litre contre 34 ou 38 DA le litre de lait vendu aux entreprises de collecte, qui est destiné aux centrales laitières de la région. Quant à la production laitière dans la wilaya de Chlef, la direction des services agricoles a indiqué récemment qu’elle a atteint 61 millions de litre de lait de janvier 2014 à mi-février 2015, soit une hausse d’environ deux millions de litres par rapport à l’année 2013. La production laitière de ces exploitations est en quasi-totalité livrée aux trois centrales laitières de la région à savoir : La laiterie ABDELI située dans la commune de Boukadir, la laiterie ELDJAMOUSSE située dans la commune de Chlef et le centre de collecte de GIPLAIT (ARIB) situé aussi dans la commune de Chlef. Selon une récente étude menée par des enseignants de l’université « Hassiba Bouali » de Chlef sur un échantillon de 41 exploitations sur les 172 recensées, à travers la wilaya de Chlef, trois types d’élevage ont été identifiés. En premier lieu l’élevage bovin laitier sans terre qui représente 36% des élevages enquêtées, généralement des exploitations périurbaines et exclusivement familiales. En seconde position vient l’élevage bovin laitier de petite taille, mais avec une terre disponible pour le pâturage suffisant pour la nourriture du cheptel avec 35%. Puis en troisième rang, c’est l’élevage de grande taille, représenté par 22% de l’ensemble des élevages concernés par cette étude. Les terres appartenant à ces éleveurs ne suffisant plus aux besoins de l’élevage, ont recours à la location de terres. Enfin en dernier lieu, on distingue un élevage bovin laitier dans les grandes exploitations agricoles ou de gros propriétaires terriens représentent 7% des exploitations sur les 41 concernées par l’étude. La principale caractéristique de ces exploitations est leur grande superficie agricole utile (SAU), en moyenne 21 ha par exploitation. Par ailleurs, afin de développer quantitativement et qualitativement la production laitière dans la wilaya de Chlef, l’étude préconise d’amélioration de l’alimentation et le potentiel génétique, à travers des bâtiments adaptés à une meilleure hygiène, à un réseau de collecte efficace avec en sus bien sûr le soutien de l’État à travers les subventions à l’image de ce qui se pratique au sein de l’Union Européenne. Toutefois l’identification des différentes contraintes et les facteurs de développement du système de production en amont de la filière lait, permettra l’émergence d’exploitations performantes en matière de qualité (sanitaire) et de quantité.
Bencherki Otsmane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>