Algérie

Ce soir (20h00) à La Haye / Algérie-Mexique : Les Verts pour refaire le coup de la Colombie

Quelques jours après avoir surclassé la sélection nigériane, les Verts auront à en découdre ce soir face à un adversaire d’un autre calibre, à savoir le Mexique, qui n’est autre que le 11ème au classement de la FIFA.

Un autre test de vérité pour la bande à Belmadi, invaincus depuis le 16 octobre 2018 quand ils étaient tombés au Stade de l’Amitié de Cotonou, face au Bénin (0-1) pour le compte des éliminatoires de la CAN 2019. En tout et pour tout, la sélection algérienne version Belmadi compte 18 matchs sans la moindre défaite pour un bilan de 14 victoires et 4 nuls. Ce soir à La Haye (Pays-Bas), l’EN tentera de conserver son invincibilité face à un gros morceau en l’occurrence, ce qui permettra à nos capés de se rapprocher du record africain, mais aussi mondial dans ce registre.
En effet, les Verts ne sont qu’à 6 matchs de la meilleure série d’invincibilité en Afrique détenue par l’Égypte (24 matchs sans défaite), et à 17 matchs du record mondial détenu conjointement par les sélections espagnole et brésilienne avec 35 rencontres sans défaite.
Il y a lieu de rappeler aussi que la sélection nationale avait déjà battu son record d’invincibilité sous la houlette du défunt Kermali, durant la période qui a suivi son premier sacre africain en 1990 à Alger, avec 15 matchs sans défaite.
Nommé en septembre 2018 à la tête des Fennecs, Djamel Belmadi présente un bilan des plus impressionnants. En 21 matchs sur le banc des Verts, l’ancien milieu de terrain de l’Olympique de Marseille compte à son actif 15 victoires (le match amical contre le Qatar joué avec les locaux en dehors des dates FIFA ne compte pas), 5 nuls et une seule défaite. Les Verts ont marqué sous son règne jusque-là 38 buts et encaissé 10 buts.
Pour la sortie de ce soir, Belmadi, privé de trois champions d’Afrique à l’occasion du stage actuel, à savoir, Atal, Benlamri et Belaïli, va défier les sud-américains avec son équipe type habituelle, après avoir laissé au repos ses principaux atouts vendredi passé contre le Nigéria.
Évidemment, le coach national s’attend à une mission très délicate contre un antagoniste qui vient de battre les Pays-Bas chez eux, mais il fait entièrement confiance à ses capés, pour reprendre ses propos lui-même qu’il a tenus à l’issue de la précédente rencontre. Il s’agit aussi d’un deuxième match joué par les Fennecs contre une formation sud-américaine, après celui merveilleusement remporté contre la Colombie à Lille (3-0) l’année passée. Une source de confiance et de motivation supplémentaires pour les camarades de Mahrez afin de passer le Mexique à la trappe.

Hakim S.