Aïn-Témouchent : Démantèlement d’un réseau spécialisé dans le trafic de produits pharmaceutiques

La brigade de police judiciaire de la sûreté de daïra d’El-Amria (Aïn-Témouchent) a réussi à démanteler un réseau spécialisé dans le trafic de psychotropes et de produits pharmaceutiques non conventionnels, ainsi que l’arrestation de six de ses membres, a-t-on appris, jeudi, de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Cette opération, qui a eu lieu la semaine en cours, a permis la saisie de quelque 2.520 comprimés psychotropes, 3.582 unités de médicaments non conventionnels et 292 injections, ainsi qu’une somme de 580.000 DA et un véhicule utilisé dans l’activité criminelle de ce réseau, a indiqué la même source. Cette quantité de psychotropes et de produits pharmaceutiques non conventionnels a été saisie suite à des informations reçues par les enquêteurs, faisant état d’un individu activant dans le transport et la commercialisation de comprimés psychotropes à partir de la ville frontalière de Maghnia (Tlemcen) à destination de la commune d’El-Amria et la wilaya d’Oran. La surveillance de cet individu a conduit à son interpellation en flagrant délit, en possession de la marchandise prohibée à bord d’un véhicule en compagnie de deux autres personnes, selon la même source. La fouille du véhicule a permis de découvrir une quantité de 1 380 comprimés psychotropes dissimulée minutieusement, ainsi qu’une somme d’argent en possession des trois individus. Les investigations menées par les enquêteurs ont permis aussi de déterminer l’identité d’un complice résidant à Maghnia et, après extension de la compétence et la perquisition du domicile de cet individu, la découverte d’une quantité de 600 comprimés psychotropes et 3.582 unités de produits pharmaceutiques non conventionnels de différents types, notamment des poudres médicales et du fil chirurgical destinés à la contrebande aux pays frontaliers, a-t-on ajouté. L’enquête a également pu déterminer l’identité des fournisseurs de psychotropes de l’individu arrêté à Maghnia. Il s’agit de deux femmes résidant à Maghnia, dont une pharmacienne, et dont l’arrestation a permis de saisir chez l’une d’elles une quantité de 540 comprimés psychotropes, a précisé la cellule de communication de la sûreté de wilaya d’Aïn Témouchent. Les six mis en cause seront présentés devant la justice à El-Amria.