Avocats

TRIBUNAL DE DAR EL BEÏDA : Les avocats du barreau d’Alger boycottent les activités judiciaires

L’activité judiciaire dans la capitale risque d’être paralysée à partir d’aujourd’hui, pour une durée qui plus est longue d’une semaine, à considérer notamment la décision de boycott décidée par les avocats du barreau de la capitale. Et pour cause, un incident pour le moins « extrajudiciaire », qui s’est déroulé au niveau du tribunal de Dar El Beida, a suscité la colère du barreau d’Alger. Il s’agit en effet de la saisine d’un véhicule appartenant à un jeune avocat, dans le parking automobile de cette instance judiciaire, sur ordre du procureur général adjoint. Ainsi, dans un communiqué rendu public hier, le barreau d’Alger estime que la mesure prise par le tribunal à l’encore de l’un de ses membres est « arbitraire ». C’est d’autant plus que le véhicule en question a été stationné au niveau de l’espace qui leur est réservé. Un procédé suite à quoi, la corporation des avocats dénonce « le mépris » et « l’autoritarisme » devenus « une caractéristique chez certains responsables de l’appareil judiciaire », en plus d’un « déni de justice » à l’égard de la Défense et « un refus de considérer » les avocats comme « un partenaire important ». Voilà donc un incident qui a poussé l’organisation des avocats à tenir une réunion jeudi dernier, laquelle a débouché sur la décision de boycotter toutes les activités judiciaires, à partir d’aujourd’hui, au niveau du tribunal de Dar El Beida pour une durée d’une semaine. Pas que, cette action de protestation touchera également le tribunal de première instance et d’appel, alors que mardi prochain, les avocats de la capitale organisent un rassemblement devant la Cour d’Alger suivi du boycott des audiences dans les tribunaux.
F. G.