Covid-19

Tizi durement touchée par le « corona »

Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a annoncé, mercredi dans un communiqué, un confinement partiel à domicile de 20h00 au lendemain à 05h00 au niveau des communes de Tizi-Ouzou et Draâ Ben Khedda (wilaya de Tizi-Ouzou) pour une durée de 14 jours à compter du jeudi 6 août 2020. Cette mesure a été décidée conséquemment à l’évolution de la situation épidémiologique dans cette wilaya. Ce confinement partiel impliquera pour ces deux communes un arrêt total de l’ensemble des activités commerciales, économiques et sociales, y compris la suspension du transport des voyageurs et la circulation des voitures, précise la même source.
Cette mesure intervient en application des dispositions du décret exécutif 20-182 du 17 Dhou El Kaâda 1441 correspondant au 9 juillet 2020 portant consolidation du dispositif de prévention et de lutte contre la propagation du Coronavirus (Covid-19), notamment l’article 02 qui accorde aux walis, si nécessaire, la prérogative d’instaurer, de modifier ou de moduler les horaires du confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination.

L’affaire USMA-MCA fait encore parler d’elle
La saison sportive 2019-2020, définitivement arrêtée en raison de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), « ne sera réellement terminée que lorsque le TAS (Tribunal arbitral du Sport) se sera prononcé » dans l’affaire du derby algérois face au MC Alger, rapporte l’USM Alger mardi soir dans un communiqué. « Nos supporters sont toujours dans l’attente du verdict du TAS concernant le match USMA-MCA, prévu le 18 août 2020. La direction de l’USMA suit cette affaire avec beaucoup d’attention. À cet effet, elle a envoyé une correspondance au président de la Fédération algérienne (FAF) pour rappeler que la saison sportive 2019/2020 ne sera réellement terminée que lorsque le TAS se sera prononcé sur le litige qui est pendant depuis le 5 juin 2020″, a écrit le club pensionnaire de la Ligue 1 algérienne de football. L’USMA avait boycotté son derby contre le MCA en raison de sa programmation pendant une date Fifa, alors que son effectif était amoindri par l’absence de joueurs retenus en sélection militaire et de son international libyen Muaïd Ellafi, convoqué en sélection de son pays.

Des Algériens sans-papiers emprisonnés en France
Plusieurs sans-papiers algériens sont enfermés dans des centres de rétention administrative (CRA) en vu de leur expulsion et dû au manque de vols de rapatriement. Selon le site spécialisé Infomigrants, l’association Cimade qui lutte pour la défense des étrangers, a affirmé mardi que plusieurs migrants clandestins, parmi eux des Algériens, ont été placés dans des CRA en vue de leur expulsion. Ainsi, l’association a attesté l’existence de « placements abusifs » suite à des expulsions impossibles en vu de l’absence de vols. « Les centres sont remplis d’Algériens mais les frontières de leur pays sont toujours fermées », a confié le responsable du soutien juridique à la Cimade, Paul Chiron. En outre, les migrants algériens ne sont pas les seuls concernés par cette situation, tandis que de nombreux pays maintiennent l’ordre de fermeture des frontières, « La France enferme des étrangers de manière abusive », a confié la même source.

Le nouveau stade de Tizi-Ouzou baptisé du nom de Matoub
Le militant proche de l’ancien mouvement des Arouch, Mustapha Mazouzi, a annoncé mardi-soir sur sa page Facebook que le nouveau stade de Tizi Ouzou, toujours en chantier, porterait le nom du rebelle Matoub Lounes. L’auteur de cette importante annonce promet au passage plus de détails dans les tous prochains jours. À Mahrez suivre donc…

Le message de après le drame de Beyrouth
L’international algérien Riyad Mahrez adressé un message de soutien sur ses réseaux sociaux au Liban après la double explosion qui a secoué ce mardi sa capitale Beyrouth. La star de Manchester City a posté sur son compte facebook une photo accompagnée du hashtag en anglais « prions pour le Liban », montrant un immeuble réduit en état de ruines suite à une explosion meurtrière d’origine inconnue, survenue dans le secteur du port de la capitale libanaise. Le drame a causé d’après un dernier bilan, la mort de 60 personnes et provoqué la blessure de 3000 autres victimes.

Le démenti formel de Sonatrach
Le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, s’est exprimé pour la première fois sur le scandale du fuel frelaté qui a éclaté au Liban dont les autorités ont impliqué la filiale de Sonatrach « SPC Londres ». « Sonatrach n’est pas impliquée dans cette affaire », a déclaré Toufik Hakkar dans une longue interview accordée au média La Patrie News publiée lundi 3 août 2020. « Je ne crois pas utile de revenir sur la surmédiatisation de cette affaire libano-libanaise au premier chef », a-t-il estimé.

Le nouvel ambassadeur de France à Alger prends ses fonctions
Dans un communiqué transmis à la presse locale, le ministère algérien des Affaires étrangères a annoncé mardi 4 août l’acceptation de la lettre d’accréditation du nouvel ambassadeur de France en Algérie, François Gouyette. Il a été nommé à ce poste par Emmanuel Macron lors du Conseil des ministres du 29 juillet, en remplacement de Xavier Driencourt parti à la retraite. «Le Gouvernement algérien a donné son agrément à la nomination de son Excellence monsieur François Gouyette en qualité d’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la République algérienne démocratique et populaire», a informé le communiqué relayé par le site d’information Algérie 360. Gouyette a aussi occupé depuis 1981 plusieurs fonctions dans des ambassades françaises de pays méditerranéens et au sein du ministère des Affaires étrangères, avant d’être nommé ambassadeur dans les pays arabes cités plus haut, dont il maîtrise d’ailleurs parfaitement la langue.

Les travailleurs de l’ENAD en colère
Une grève a été enclenchée lundi par les travailleurs de l’entreprise nationale de fabrication de détergents (ENAD) de Sour El Ghouzlane (Sud de Bouira), qui réclament le versement de leurs salaires, le Président directeur général l’entreprise, Naili Douaouda, affirme que le service paie a pris en charge la question. « Nous avons entamé un mouvement de grève depuis lundi pour faire pression sur les responsables de l’entreprise afin qu’ils nous versent nos salaires impayés depuis plus de deux mois. Nous dénonçons tout ce retard, les responsables de l’usine n’ont pas honoré leurs engagements », a expliqué hier un groupe de travailleurs de l’ENAD à l’APS. Selon les protestataires, l’ENAD est confrontée à des difficultés financières, ce qui provoquent à chaque fois la colère des travailleurs. Certains autres employés ont déploré le fait qu’ils travaillent dans des conditions difficiles notamment avec la propagation de la pandémie de la Covid-19. « Nous réclamons les moyens de protection contre le coronavirus et l’amélioration de nos conditions professionnelles. Nous travaillons sans masques protecteurs et sans gants. La situation est difficile », se sont-ils plaints. Les travailleurs grévistes ont soulevé également leurs inquiétudes face à l’arrêt de la production dans leur usine. « La production est à l’arrêt en l’absence de matière première », ont-ils dit. Ils réclament, en outre, la régularisation des travailleurs contractuels recrutés depuis plusieurs années dans le cadre des contrats pré-emploi (CTA).

Mis aux poings
« Les États-Unis condamnent la présence militaire étrangère en Libye », Robert O’Brien, conseiller à la sécurité nationale du président Donald Trump.

Une mise en garde directe à l’Égypte et à la Turquie.