Football Algérien

Restant sur une courbe ascendante depuis le sacre africain des Verts : Le football algérien à l’heure de la «remontada» ?

Est-ce le retour du football algérien au-devant de la scène, ou est-ce la meilleure période historique pour notre football ?
La ‘’remontada’’ du sport roi dans le pays a été enclenchée par l’équipe nationale il y a deux ans, avec sa victoire méritée en Coupe d’Afrique des nations sous la houlette d’un entraîneur aux compétences avérées qui a réussi avec le même groupe auteur d’échecs à répétition ces derniers années, à réaliser des exploits.
Et au moment où la sélection première poursuit sa marche victorieuse, parvenant à battre le record d’invincibilité africain qui était détenu par la Côte d’Ivoire, deux clubs algériens, en l’occurrence, le CRB et le MCA, ont réussi à atteindre les quarts de finale de la Ligue des Champions africaines après plusieurs années de vaches maigres.
Quant à notre représentant en coupe de la CAF, à savoir, la JSK, elle réalise des prouesses dans les stades continentaux, ce qui l’a permis de poser presque les deux pieds en finale après son exploit réalisé dimanche passé à Yaoundé.
Pour sa part, la sélection nationale locale débute bien sa nouvelle aventure sous l’égide de Madjid Bougherra en réalisant une belle performance pour sa première sortie amicale en matant le Libéria (5-1) sur le terrain du nouveau stade d’Oran.
Quant à l’équipe nationale des moins de 20 ans, elle a réussi une belle entrée en scène à l’occasion de la Coupe arabe des nations de sa catégorie qui se déroule en Égypte en battant la Mauritanie, et surtout en rendant une copie très prometteuse.
Tout ce parcours des différents représentants algériens sur la scène continentale incite à poser la question suivante : Est-ce la meilleure période du football algérien ou est-ce un retour au premier plan avec cette série de résultats et de performances encourageants. Une question à laquelle seul l’avenir nous répondra, peut-être après que les U20 algériens parviennent à décrocher le trophée arabe du Caire, exactement comme l’ont fait leur aînés en 2019 sur le même sol égyptien, et peut-être aussi en voyant la JSK monter sur le toit de l’Afrique.
H. S.