Avion

L’avion du président Tebboune est escorté par des chasseurs de l’armée de l’air italienne !

À s’y méprendre, la scène est une première dans les annales des visites officielles d’un chef d’État algérien à l’étranger. À moins que par le passé, les Algériens et l’opinion publique en général n’étaient pas ou peu mis au parfum d’une telle information curieuse. En tout cas, pour cette fois-ci, les services de communication du palais d’El-Mouradia se sont distingués. Ils ont planté le décor d’un évènement spectaculaire.
En effet, à l’occasion de sa visite d’État de trois jours en Italie, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avant-même qu’il foule le sol italien, a eu droit à un accueil « céleste » des plus palpitants ! Comme on pouvait le consulter sur le compte Facebook de la Présidence, des photos prises depuis le hublot de l’appareil, montrent des chasseurs de l’armée de l’air italienne flottant autour de l’avion présidentiel algérien. En plein vol à destination de l’aéroport de Rome Léonard-de-Vinci, l’avion du président Tebboune, visiblement l’Airbus A340-500, a été escorté par des avions de chasse (Eurofighter Typhoon ?) italiens. Un geste par lequel l’Italie a réservé un accueil honorable et en grande pompe au chef d’État algérien.

La terre a tremblé à Médéa
Une secousse tellurique de magnitude 3,2 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée hier à 12h49 dans la wilaya de Médéa, a annoncé le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG). La secousse a été localisée à 7 km au nord-ouest de Bordj El Bahri, d’El Omaria, dans la même wilaya, précise la même source.

Braconnage : saisie d’une centaine d’animaux protégés à Touggourt
Une centaine d’animaux protégés ont été saisis à Touggourt, dans le cadre de la lutte contre le braconnage et le commerce illicite d’animaux sauvages, a-t-on appris hier auprès de la Conservation des forêts. Les espèces saisies à savoir huit (8) fennecs et 90 tortues terrestres, ont été retrouvées chez un individu à son domicile, lors d’une opération combinée menée par les éléments de la Conservation des forêts et de la sûreté urbaine, dans le cadre de la lutte contre le braconnage et le commerce illicite d’animaux sauvages protégés par la loi, a-t-on précisé. L’opération a permis l’arrestation du mis en cause impliqué dans cette affaire relative à la détention d’animaux protégés destinés à la commercialisation illicite, a ajouté la source en signalant que les animaux saisis ont été ensuite examinés par un vétérinaire et déposés dans des enclos appropriés, avant d’entamer les procédures permettant de garantir la situation légale et adéquate à ces animaux, selon la loi en vigueur. Le fennec (renard des sables) et les tortues terrestres figurent parmi les animaux protégés par les lois algériennes et internationales, qui interdisent la détention et le commerce illicites d’espèces sauvages.

Plus de 70 migrants irréguliers portés disparus au large de la Tunisie
Plus de 70 migrants partis de Libye pour essayer de gagner clandestinement l’Europe sont portés disparus après le naufrage de leur embarcation au large de la Tunisie, a indiqué hier la garde nationale tunisienne. L’embarcation, qui transportait une centaine de personnes, a chaviré au large de Sfax (centre-est de la Tunisie).
Des unités des garde-côtes et de la marine ont pu sauver 24 migrants mais les autres sont portés disparus, a indiqué le porte-parole de la garde nationale, Houcem Eddine Jebabli, cité par des médias. Il a précisé que les candidats à l’émigration qui se trouvaient à bord de l’embarcation sinistrée étaient « de différentes nationalités africaines et asiatiques ». « D’après les premiers éléments de l’enquête, le bateau pneumatique était parti des côtes de Zouara en Libye dans la nuit du 22 au 23 mai avec environ cent personnes à bord », a-t-il ajouté, en précisant qu’un seul corps avait été repêché.

Trois morts dans un accident de la circulation à Ain El Turck (Oran)
Trois personnes ont trouvé la mort dans un accident de la circulation, survenu hier dans la commune d’Aïn El Turck (wilaya d’Oran), a-t-on appris auprès de la direction de wilaya de la Protection civile. L’accident a eu lieu suite à une collision de deux véhicules au niveau du chemin wilaya (CW) 48, dans la commune d’Aïn El Turck, a-t-on précisé de même source. Les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de cette localité balnéaire, soutenus par l’unité de Bousfer, se sont rendus sur les lieux de l’accident. Les dépouilles des trois victimes, âgées entre 26 et 30 ans, ont été transférées à la morgue de l’hôpital Medjebbar Tami d’Aïn El Turck. Les services de la sûreté ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de ce drame.

Deux fois plus de risque de problèmes respiratoires après une infection au Covid-19
Les personnes ayant eu le Covid-19 sont deux fois plus susceptibles que les autres de développer par la suite une embolie pulmonaire ou des problèmes respiratoires, selon une étude des autorités sanitaires américaine publiée mardi.
Ces travaux montrent en outre que chez les personnes de 18 à 64 ans ayant contracté le Covid-19, une sur cinq souffre de symptômes suivant son infection et pouvant lui être attribués.
Chez les plus de 65 ans, ce chiffre s’élève à une personne sur quatre. Cette proportion correspond aux résultats d’études passées ayant estimé à environ 20 à 30% le nombre d’anciens malades du Covid-19 expérimentant des symptômes sur le long terme, plus communément appelés Covid long.
Au total, l’apparition de 26 soucis de santé potentiellement liés au Covid-19 a été étudiée par les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), à partir d’une vaste base de données de dossiers médicaux dans tous les Etats-Unis.

Arrestation d’un individu impliqué dans le trafic de produits psychotropes à Birtouta (Alger)
Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont procédé à l’arrestation d’un individu impliqué dans le trafic de produits psychotropes dans la circonscription administrative de Birtouta, a indiqué, hier, un communiqué des mêmes services. L’interpellation est intervenue après exploitation des informations faisant état de la vente de comprimés psychotropes à des mineurs dans une salle de jeux électroniques, précise la même source. Les mêmes services ont arrêté le suspect en flagrant délit de vente de produits psychotropes et procédé à la saisie de 116 comprimés psychotropes qui étaient en sa possession, d’une somme d’argent et d’une arme blanche. Après parachèvement des formalités légales, le mis en cause a été présenté devant le parquet territorialement compétent.