Hassi Bounif

COMMUNE DE HASSI BOUNIF (ORAN) : Un élu vend illégalement des lotsde terrain à bâtir

Ce qui est désolant dans certaines situations est quand on constate que ceux qui sont censés veiller au respect des lois sont ceux qui les foulent aux pieds. C’est du moins ce que nous avons relevé avec le cas d’un élu de la commune de Hassi Bounif daïra de Bir El-Djir, dans la wilaya d’Oran. C’est ainsi qu’au niveau de certaines agglomérations de cette commune, la prolifération des constructions illicites sur des terres agricoles et sur d’autres relevant du patrimoine des domaines publics, a été encouragée par le mutisme de certains anciens et actuels élus de son assemblée populaire communale. Pire encore, certains de ces élus sont même impliqués dans cette situation comme c’est le cas d’un membre de cette assemblée communale qui a fait de la vente des lots de terrain un créneau fort porteur pour se remplir les poches au détriment de l’intérêt public.  En effet, au niveau de certaines agglomérations de la commune, qui étaient épargnées par le phénomène des constructions illicites ont commencé à le subir à partir de 2012 avec la bénédiction d’un ex-maire. Pire encore, il prendra une ampleur alarmante pour constituer une aubaine pour certains courtiers véreux, à l’instar d’un élu de cette commune  qui vend illégalement et en toute impunité des lots de terrain à bâtir, comme le prouvent les documents que nous détenons. Au lieu de lutter contre la prolifération des constructions illicites, cet élu-courtier s’adonne à la vente de lots de terrain à bâtir et à la délivrance d’attestations administratives pour permettre à ses clients de pouvoir prétendre aux réseaux d’Aep, et d‘électricité et de gaz. Il ne s’agit pas d’un ou de deux lots de terrain, mais d’au moins une trentaine, selon de nombreux témoignages. Les transactions sont illégales du fait que celles-ci se font auprès de l’écrivain public et non auprès du notaire et les attestations qu’il délivre ne servent pas uniquement pour le branchement aux réseaux mais servent aussi à justifier la présence du bénéficiaire sur le terrain d’assiette  afin qu’il puisse postuler  au moment opportun à une régularisation de sa situation dans le cadre de la loi 15/08. Ces transactions frauduleuses qui se font au vu et au su de tous et en toute impunité, ont poussé de nombreux citoyens à s’interroger sur les raisons qui empêchent les autorités compétentes d’ouvrir une enquête et de mettre un terme à ces comportements néfastes et frauduleux qui encouragent la multiplication des sites de construction illicite qui implique le piratage des réseaux de l’énergie électrique et de l’eau, ainsi que l’exode rural et les fléaux sociaux qui en découlent. Il est important de préciser, que selon les dernières informations que nous détenons, le maire de Hassi Bounif a informé les autorités compétentes sur les agissements de cet élu  mais en attendant, il continue de vendre des lots de terrain à tour de bras sans être inquiété.
Slimane B.