Arrestation

Assassinat de l’imam de la mosquée de Tizi Gheniff : l’accusé placé en détention provisoire

Le juge d’instruction près le tribunal de Draâ El Mizan a ordonné dimanche, le placement en détention provisoire de l’accusé dans l’homicide dont a été victime jeudi dernier, l’imam de la mosquée « Tarek-Ibn-Zyed », commune de M’kira, au sud-ouest de la wilaya de Tizi Ouzou, a indiqué un communiqué du parquet. « Le procureur de la République près le tribunal de Draâ El Mizan, en application des dispositions de l’article 11 du Code de procédures pénales, porte à la connaissance de l’opinion publique, que le 22 juillet 2021, le parquet de la République près le tribunal de Draâ El Mizan a pris connaissance d’un crime qui s’est produit à l’intérieur de la mosquée Tarek-Ibn-Zyed dans la commune de M’kira, Daïra de Tizi Gheniff et dont a été victime l’imam de la mosquée, le regretté H.B, âgé de 28 ans », lit-on dans le communiqué. « Le parquet de la République a de suite ordonné au commandant de la brigade de la Gendarmerie nationale de Tizi Gheniff, d’ouvrir une enquête sur les faits, avec arrestation de l’auteur du crime qui a été retrouvé ligoté au milieu de la mosquée par les fidèles, un individu répondant aux initiales de M.A, âgé de 48 ans », indique-t-on dans le communiqué. « Les premières investigations ont démontré que la victime officiait la prière d’Al Asr et que le mis en cause qui priait derrière la victime, a fait sortir un poignard de grand calibre et l’a poignardé, ce qui a provoqué son décès sur place, des suites de ses blessures. Les investigations ont également prouvé que le mis en cause présentait des troubles mentaux », ajoute-t-on dans le communiqué. « En ce jour du 25 juillet 2021 et après présentation des parties de l’affaire devant le parquet de la République, une enquête judiciaire sur les faits a été ouverte en vertu d’une requête introductive pour instruction sur deux crimes, en l’occurrence homicide volontaire avec préméditation et agression avec violence d’un fonctionnaire provoquant délibérément le décès ».
« Une fois l’accusé entendu, le juge d’instruction a ordonné son placement en détention provisoire, dans l’attente du parachèvement des procédures de l’enquête », conclut le communiqué.

Un mort et une fillette blessée dans un accident de la circulation à El Tarf
Un homme a trouvé la mort et une fillette âgée de cinq ans a été gravement blessée suite à un accident de la circulation survenu, dimanche matin, dans la ville d’El Tarf, a-t-on appris auprès du chargé de communication de la direction locale de la Protection civile. L’accident s’est produit suite à la collision de deux véhicules touristiques, dont l’un a dérapé heurtant mortellement un homme de 35 ans qui était sur le trottoir et blessant une fillette âgée de cinq ans, a précisé le lieutenant Seif Eddine Madaci. Aussitôt alertés, les services de la Protection civile se sont rendus sur le lieu de l’accident où ils ont dispensé les premiers soins à la fillette souffrant de graves blessures, avant de procéder à son transfert à l’hôpital de cette ville, a souligné la même source. Les services de la Protection civile ont également acheminé vers la morgue la dépouille de l’homme qui est décédé sur place, a noté la même source. Une enquête a été, par ailleurs, ouverte par les services compétents pour déterminer les causes et les circonstances exactes de cet accident, a ajouté le lieutenant Madaci.

Covid-19 : Moscou vole au secours du Cuba
Moscou a dépêché ce samedi son plus gros avion-cargo à Cuba, pays frappé par une crise économique, pour y acheminer de l’aide humanitaire destinée notamment à lutter contre l’épidémie de Covid-19.
Deux avions-cargos militaires russes An-124 ont décollé à destination de Cuba afin d’y acheminer de l’aide humanitaire, a annoncé ce samedi le ministère russe de la Défense. Le fret de 88 tonnes, envoyé sur ordre de Vladimir Poutine, chef des armées, comprend des produits alimentaires, des équipements de protection individuelle et plus d’un million de masques, a précisé le ministère dans son communiqué. L’avion An-124 Ruslan est le second plus gros avion du monde produit en série et peut embarquer jusqu’à 150 tonnes de charge utile. Les autorités cubaines ont recensé le 23 juillet 7.784 cas de contamination au Covid-19, selon l’université Johns Hopkins, un nouveau record pour ce pays. Frappée par la pandémie et par le renforcement de l’embargo américain, l’économie de ce pays a décru de 11% en 2020. Cuba connaît une croissance rapide des cas de Covid-19 dans plusieurs provinces, selon l’Organisation panaméricaine de la santé. L’aide humanitaire qui lui est destinée tombe sous le coup de l’embargo en question. Par exemple, les dons d’une ONG suisse à destination de La Havane ont été bloqués car l’assureur du transport «était lié à des intérêts américains» selon François-Michel Lambert, député du Groupe Libertés et territoires et président du groupe d’amitié France-Cuba.

Trois anciens internationaux algériens honorés par l’AAIF
Trois anciens internationaux algériens de football ont été honorés par l’Amicale des anciens internationaux de football (AAIF) lors d’une cérémonie organisée ce samedi à Alger. Les trois ex-joueurs honorés sont: le gardien de but Mohamed Abrouk (CR Belouizdad), l’attaquant Kamel Berroudji (OM Ruisseau-USM Alger) et le défenseur Abdelkader Horr (ex-DNC) . Organisée par l’Amicale des anciens internationaux algériens que préside l’ancien capitaine des Verts Ali Fergani, en collaboration avec la direction de la jeunesse et des sports d’Alger (DJSL-Alger), cette cérémonie est venue en aide à ses trois anciens footballeurs dans les années 1970 et 1980 . L’AAIF a été crée au courant de l’année 2009 et a pour but de réunir autour d’un même objectif tous les anciens internationaux et de les soutenir.

Un incendie en France provoque des coupures de courant en Espagne et au Portugal
Un incendie qui a parcouru samedi 500 hectares de végétation dans la montagne d’Alaric, dans le sud-ouest de la France, a entraîné des coupures d’électricité pendant près d’une heure en Espagne et au Portugal, selon un communiqué samedi du réseau de transport d’électricité (RTE). « En raison des incendies dans l’Aude, la ligne électrique à très haute tension (entre Perpignan et l’ouest de Narbonne) a connu un incident technique et a été mise hors tension vers 16H30″, note le gestionnaire français des réseaux de haute tension. Les flux d’électricité se sont alors reportés sur les lignes de l’ouest des Pyrénées, créant une surcharge qui a provoqué des coupures de courant en France. Les réseaux espagnol et portugais ont également été touchés après que « la péninsule ibérique a été déconnectée du réseau électrique européen », rapporte encore RTE. « Ainsi 2.350 MW d’électricité ont été coupés en Espagne et de l’ordre de 1.000 MW au Portugal », selon le communiqué, qui ajoute qu’ »à partir de 17H30, la plupart des foyers espagnols et portugais ont pu être progressivement réalimentés ».

Covid : excuses du ministre britannique de la Santé après un tweet « malheureux »
Le ministre britannique de la Santé Sajid Javid a présenté ses excuses dimanche après avoir laissé entendre que le pays ne devait pas se « recroqueviller » face au coronavirus, dans un tweet qui avait suscité des réactions indignées, ont rapporté dimanche des médias. Une semaine après avoir annoncé qu’il était atteint par le virus, Sajid Javid a déclaré samedi sur Twitter qu’il était « complètement guéri ». Ses symptômes étaient « très légers, grâce aux vaccins incroyables », a ajouté le ministre, qui avait reçu deux doses. « S’il vous plaît, si vous ne l’avez déjà fait, faites-vous vacciner, alors que nous apprenons à vivre avec ce virus, plutôt que de nous recroqueviller » face à lui, ajoutait-il. Cette réflexion a entraîné une foule de réactions indignées, association de victimes et députés, notamment d’opposition, jugeant ces propos insultants envers les plus vulnérables et compte tenu des sacrifices consentis par les Britanniques pendant les trois confinements successifs décrétés au Royaume-Uni, qui avec
129 000 morts est l’un des pays les plus durement touchés en Europe. Dimanche, Sajid Javid a supprimé le tweet litigieux et reconnu, dans un nouveau message sur le réseau social, un « choix malheureux » dans ses termes et présenté « sincèrement » ses excuses. « Comme beaucoup, j’ai perdu des proches à cause de ce terrible virus et je ne minimiserais jamais son impact », a-t-il ajouté. À cause de son infection au coronavirus, Sajid Javid a été contraint de s’isoler alors que le gouvernement a levé l’essentiel des dernières restrictions depuis lundi en Angleterre, décision controversée même si elle est accompagnée d’appels à la prudence.