Belmadi

Sélection nationale : Le poste d’arrière gauche tracasse Belmadi

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a commencé à se préparer pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, alors que les coéquipiers de Riyad Mahrez affronteront les équipes nationales de Djibouti et du Burkina Faso, respectivement à domicile et en déplacement, au cours de la première semaine de septembre prochain pour le compte de la première et deuxième journée des éliminatoires.
À ce propos, on a appris de nos sources que le problème de l’arrière gauche hante l’esprit de l’entraîneur national, au vu du manque de préparation des joueurs activant dans ce poste, que ce soit en raison de blessures ou de leurs situations en clubs en cette période de transferts estivaux.
La blessure contractée par le titulaire en poste, Ramy Bensebaïni, est venue compliquer encore les choses, puisque son club, le Borussia Mönchengladbach, a annoncé l’absence de son arrière gauche pour une durée indéterminée en raison de blessure musculaire, ce qui signifie qu’il risque de rater le début de la «Bundesliga».
La blessure de l’enfant de Constantine s’ajoute à la situation difficile que vit l’arrière gauche du club italien de Lazio, Mohamed Farès, qui, selon des rapports de presse italiens, ne rentre pas dans les plans du nouvel entraîneur de l’équipe, Maurizio Sarri, qui a demandé à la direction du club de le prêter au moins à une autre équipe.
Lors du dernier stage des Verts, déroulé en juin passé, Belmadi avait compté sur Ayoub Abdellaoui comme doublure de Bensebaïni, mais ce joueur, à son tour, est sans club après l’expiration de son contrat avec le club suisse de Sion. Ce dernier a décidé de ne pas renouveler le contrat de l’ex-usmiste, ce qui le met dans l’obligation de trouver une nouvelle équipe avant la fermeture du mercato estival s’il voudrait préserver sa place dans la liste élargie de Belmadi.
H. S.