ESS-Al Ahly

Après l’élimination de l’ES Sétif en demi-finale de la Ligue des champions : Un bilan mi-figue mi raisin pour les clubs algériens

L’ES Sétif a clôturé samedi la participation algérienne aux compétitions africaines interclubs de football 2021-2022, en se faisant éliminer en demi-finale de la Ligue des champions, après le match nul concédé au stade du 5-juillet d’Alger face aux Egyptiens d’Al-Ahly SC (2-2).

Sèchement battue lors de la première manche (4-0), disputée au stade Al-Salam du Caire, l’Entente n’a pas pesé lourd face au double tenant du trophée, mais peut se targuer d’avoir réalisé la meilleure performance algérienne en « Afrique » cette saison. En butte à des difficultés financières depuis le début de l’exercice en cours, l’ESS a réussi tout de même à relever le défi et atteindre le dernier carré de la Ligue des champions, parvenant même notamment à éliminer l’un des spécialistes de l’épreuve l’ES Tunis, en quarts de finale. Face au Ahly SC, l’expérience a prévalu devant l’envie d’une équipe sétifienne qui s’est heurtée à un vrai roc.
Le club cairote réussit à atteindre la finale pour la troisième fois de suite, où il défiera les Marocains du WA Casablanca en finale prévue le 30 mai au Complexe Mohamed V de Casablanca, un lieu que conteste la partie égyptienne. L’autre représentant algérien en C1 le CR Belouizdad, n’a pas connu la même réussite que l’Entente, en quittant la compétition en quarts de finale au terme de sa double confrontation face au WAC (aller : 0-1, retour : 0-0). Le double champion d’Algérie échoue pour la deuxième fois de rang au même stade de la compétition, après avoir connu la même désillusion lors de la précédente édition face à l’ES Tunis. En Coupe de la Confédération, la JS Kabylie a complétement raté sa campagne, en se faisant éliminer sans gloire dès le 2e tour préliminaire, face à une modeste formation des Royal Léopards d’Eswatini. Battus en match aller (1-0), les « Canaris » se sont imposés, au stade du 1e-novembre de Tizi-Ouzou
(2-1), alors qu’ils avaient atteint la finale l’année dernière, perdue face au Raja Casablanca (1-2). En revanche, la JSS est parvenue à atteindre la phase de poules, échouant à se qualifier pour les quarts de finale, en terminant à la troisième place du groupe B (10 pts), derrière les Sud-africains d’Orlando Pirates (13 pts) et les Libyens d’Al-Ittihad (11 pts).