Tribunal de Annaba

VIDÉO SUBVERSIVE APPELANT À LA HAINE ET LA DISCORDE : « Rayfa » risque 5 ans de prison ferme

L’auteur de la vidéo appelant à « rayer la Kabylie de la carte » risque cinq ans de prison. C’est la peine requise par le procureur du tribunal d’Annaba lundi dernier lors du procès du dénommé (Rayfa), et ce suite à une plainte déposée par le président de la Ligue algérienne des droits de l’homme (LADH).
Pour rappel, après le lynchage à mort du jeune Djamel Bensmail le 11 août à Larbâa Nath Irathen, l’individu en question a posté une vidéo dans laquelle il a notamment appelé à «rayer la Kabylie de la carte». La Ligue algérienne des droits de l’homme (LADH) s’était constituée partie civile dans le cadre de cette affaire, avec l’objectif d’ester en justice l’auteur de cette vidéo subversive. La LADH a donc saisi la justice en déposant une plainte contre x auprès du procureur de la République d’Annaba.
Arrêté, il a été présenté lundi 23 août devant le tribunal d’Annaba qui l’a entendu dans cette affaire (discours de la haine et incitation à la violence) et dans une autre liée à l’«incitation au vol et trouble à l’ordre public ».
Ania N. ch.