Station de dessalement d’eau de mer à Skikda

Station de dessalement d’eau de mer à Skikda : Des plans alternatifs d’AEP en cas de pannes

Des plans alternatifs d’alimentation en eau potable (AEP) ont été mis en place dans la wilaya de Skikda pour remédier aux perturbations d’AEP en cas de pannes à la station de dessalement d’eau de mer, a indiqué mercredi le wali Hedjeri Derfouf. En réponse aux préoccupations des membres de l’assemblée populaire de wilaya (APW) lors des travaux de la première session ordinaire de l’année 2019, le même responsable a précisé que les services de la wilaya ont procédé à la mise en place des plans alternatifs pour faire face aux pannes pouvant survenir à la station de dessalement d’eau de mer. Dans les détails, le même responsable a indiqué qu’il était programmé la mise à niveau de la conduite d’adduction des eaux depuis la station de traitement de Zerdaza, inscrite au titre du programme d’urgence de l’année 2018, comme solution proposée pour une alimentation ‘’régulière’’ des régions d’El- Harrouch et de Medjaz-Dechiche. Il sera procédé, selon M. Derfouf, à l’amélioration de la distribution de l’eau potable depuis les forages des zones de Béni-Bachir et de Ramdan-Djamal , tandis que la localité de Salah-Bouchaour a bénéficié d’une étude relative à la réhabilitation des conduites de pompage à partir des barrages, soulignant que des instructions fermes ont été données pour accélérer l’opération de mise à niveau de la conduite d’adduction des eaux depuis la barrage de Kenitera, dont le taux les travaux a atteint 75 %. De leur côté, les membres de l’APW ont souligné l’importance de sécuriser la zone du groupement d’habitations de Skikda, qui comprend les communes de Skikda, Hamadi-Krouma, El-Hadaiek et Filfila, la zone industrielle ainsi que les couloirs de la région Sud de la wilaya représentant les localités de Beni Bachir, de Ramdan-Djamal , de Salah-Bouchaour, d’El-Herrouch et de Medjaz Dechiche. à signaler que la capacité quotidienne de la station de dessalement d’eau de mer implantée à la zone industrielle de la ville de Skikda, est estimée à 100.000 m3.