ANP

Skikda et Tamanrasset : Deux terroristes se livrent à l’Armée

En l’espace d’une journée, plusieurs opérations antiterroristes, menées par l’Armée nationale populaire à travers le territoire national, se sont soldées par des succès.

Parmi les plus en vue, deux terroristes lourdement armés se sont rendus dans les wilayas de Skikda et de Tamanrasset, a-t-on appris de deux communiqués distincts du ministère de la Défense nationale. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce aux efforts fournis par les unités de l’Armée nationale populaire, un terroriste s’est rendu, le 3 avril 2018 aux autorités militaires, à Skikda (5e Région militaire), en possession d’un (1) fusil semi-automatique de type Simonov et d’une quantité de munitions», précise la même source. Il s’agit de «J. Moustapha» dit «Abou Raouaha» qui avait rallié les groupes terroristes en 2014». Dans le même contexte, des détachements de l’ANP «ont découvert et détruit, lors d’opérations de fouille et de ratissage, menées à Chlef et Ain Defla (1e RM), deux (2) bombes de confection artisanale». Il est à rappeler que dimanche dernier, un autre terroriste a été éliminé par un détachement de l’ANP dans la région dite Boudoukha, relevant de la commune d’Aïn Kechra, dans la wilaya de Skikda. Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l’ANP «a intercepté, à Tamanrasset (6e RM) 5 contrebandiers et saisi une (1) arme à feu, une quantité de munitions, deux (2) véhicules tout -terrain, une (1) tonne de denrées alimentaires, 600 litres de carburant et des outils d’orpaillage, tandis que 4250 unités de tabac ont été saisies à Biskra (4e RM)». En outre, des détachements combinés de l’ANP «ont arrêté 15 immigrants clandestins de différentes nationalités, à Tlemcen et Ghardaïa», rapporte également le communiqué.

M. Khatri, alias «Abou Aïcha» ne sévira plus
Dans la wilaya de Tamanrasset, ce n’est pas la première fois qu’un homme armé se livre aux autorités militaires. Visiblement, prenant conscience que seule une reddition pourrait les sauver d’une neutralisation certaine, les terroristes ont tendance à opter pour cette voie de salut. En effet, un autre communiqué du MDN fait état d’un élément lourdement armé qui s’est livré, hier matin, à l’ANP. Il s’agit du terroriste identifié sous le nom de M. Khatri, alias «Abou Aïcha», a précisé la même source. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce aux efforts fournis par les forces de l’Armée nationale populaire, un (1) terroriste s’est rendu, ce matin du 4 avril 2018, aux autorités militaires en 6ème Région militaire, à Tamanrasset», a-t-on indiqué. «Il s’agit de M. Khatri, dit Abou Aïcha qui avait rallié les groupes terroristes en 2012». «Ledit terroriste avait en sa possession un (01) pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et trois (3) chargeurs garnis». Par ailleurs et dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des Garde-frontières «ont saisi, à Tlemcen (2e Région militaire) une importante quantité de kif traité s’élevant à trois (3) quintaux et 67 kilogrammes, tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale «ont arrêté, à Oran (2e RM), deux (2) narcotrafiquants en leur possession 7 920 comprimés psychotropes», rapporte également le communiqué.
R. N.