Saisie

Saisie de quantités importantes de cigarettes destinées à la contrebande dans les wilayas d’El Oued et d’Illizi

Les services des douanes ont saisi 1.750 cartouches de cigarettes et 15.000 paquets de cigarettes, destinés à la contrebande, dans les wilayas d’El-Oued et d’Illizi, a annoncé hier la Direction générale des douanes. « Dans le cadre de la mise en œuvre des programmes conjoints de contrôle par les services opérationnels des brigades des douanes, élaborés en coordination avec les services de sécurité, les agents de la brigade mobile relevant des services de l’Inspection divisionnaire des Douanes d’El-Oued, ont procédé, sur le territoire de la direction régionale des Douanes de Ouargla, ainsi que la brigade régionale de lutte contre la contrebande relevant des services de la direction régionale des Douanes d’Illizi, à la saisie, dans deux opérations distinctes menées en coordination avec les éléments de l’Armée nationale populaire, de 1750 cartouches de cigarettes dissimulées dans un camion frigorifique, et 15 000 paquets de cigarettes cachés dans une camionnette sous 400 kg de feuille de henné », lit-on dans le communiqué. Selon la même source, « les deux opérations s’inscrivent dans le cadre de la consécration des efforts soutenus des agents des douanes algériennes mobilisés en vue de protéger l’économie nationale et la santé et la sécurité du citoyen et de lutter contre la contrebande sous toutes ses formes ».

24 morts et 325 blessés sur les routes en 48 heures
Vingt-quatre (24) personnes ont trouvé la mort et 325 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus ces dernières 48 heures à travers plusieurs wilayas du pays, a indiqué hier un communiqué de la Protection civile. Les bilans les plus lourds ont été enregistrés à Djanet où 9 personnes ont perdu la vie et 5 autres ont été blessées suite au renversement d’un minibus de transport de voyageurs sur la RN3, à 80 km du chef-lieu de wilaya, et dans la commune de Bechar, avec 3 personnes décédées et 2 autres blessées, suite au renversement d’un véhicule léger sur la RN6, précise la même source. Par ailleurs, les équipes spécialisées de la Protection civile de la wilaya d’Ain Témouchent ont procédé au repêchage du corps d’une personne noyée en mer, au niveau de la plage de Rechgoune, dans la commune de Béni-Saf. Les éléments de la Protection civile ont prodigué, d’autre part, des premiers soins à une personne blessée dans l’effondrement du plancher du premier étage d’une bâtisse, sise à la Rue Sidi El Houari, dans la commune d’Oran.

L’Algérie sera au rendez-vous pour enrichir la nouvelle version de l’Atlas mondial des langues de l’Unesco
Le secrétaire général du Haut commissariat à l’Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, a souligné jeudi à Bejaia, que l’enquête sur les données linguistiques inhérentes au profil de l’Algérie dans la nouvelle édition de l’Atlas mondial, est quasiment achevée et sa copie sera remise dans les délais impartis. « Le travail est quasiment fini, et nous avons bon espoir d’en remettre la copie avant la date du 13 décembre prochain, fixée par l’Unesco », a affirmé M. Assad à l’ouverture d’une rencontre dédiée à ce projet Onusien. Il a, à l’occasion, rendu un hommage « appuyé » aux chercheurs qui ont conduit les enquêtes ainsi qu’aux populations visées, « sollicitées pour expliquer par elles-mêmes, les conditions de pratique de leurs locutions locales et les conditions de leur remises en vitalité », a-t-il dit. Le premier responsable du HCA a tenu également à rassurer que « Tamazight est bien prise en charge et n’est pas concernée par les risques de mise en péril qui guettent certaines langues à travers le monde », rappelant les efforts entrepris en matière d’enseignement, de recherche, de productions littéraire et scientifique ou d’édition et de diffusion. « Nous avons fait un pas de géant depuis les années 1990, mais surtout depuis son officialisation comme langue nationale et officielle », s’est-il réjoui.

USA: 45,6 milliards de dollars d’allocations chômage détournés pendant la pandémie
Plus de 45 milliards de dollars d’allocations chômage auraient été détournés aux Etats-Unis pendant la pandémie, lorsque ces aides avaient été élargies face aux licenciements massifs, selon une nouvelle estimation, en hausse, des services de surveillance du ministère du Travail. Entre mars 2020 et avril 2022, 45,6 milliards de dollars d’allocations chômage ont été frauduleusement perçus, selon un rapport publié jeudi par l’inspecteur général du ministère américain au Travail.
Ce sont 30 milliards de dollars de plus que l’estimation précédente, publiée en juin. Et plus de 1.000 personnes ont à ce jour été inculpées pour leur implication dans ces fraudes. Ces données chiffrées « soulignent l’ampleur de ce problème », a déclaré l’inspecteur général, Larry Turner, dans un communiqué, évoquant « des niveaux historiques de fraude et d’autres paiements abusifs ». La pandémie de Covid-19 avait frappé l’économie américaine en mars 2020, et, en deux mois, plus de 20 millions d’emplois avaient été détruits.
Le gouvernement fédéral avait alors ouvert les vannes des allocations chômage, augmentant les montants et la durée de versement, et élargissant le spectre des bénéficiaires. « En cinq mois, plus de 57 millions de personnes se sont inscrites au chômage », a précisé le bureau de l’inspecteur général. Cet afflux de demandes a cependant créé une brèche pour les fraudeurs, alors que les Etats, chargés de verser les allocations chômage, peinaient à faire face à « l’augmentation substantielle du volume des demandes d’assurance chômage et à déterminer que les prestations étaient versées à la bonne personne et au bon montant », est-il précisé.

Tlemcen :
arrestation d’un couple pour séquestration d’un individu
Les services de police à Tlemcen ont procédé à l’arrestation d’un couple ayant séquestré un individu, a-t-on appris jeudi de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. L’opération a été menée par les éléments de la 2e Sûreté urbaine suite à une plainte déposée par une personne ayant fait l’objet de séquestration par un homme et son épouse qui lui ont exigé une rançon pour sa libération, a-t-on indiqué. Les investigations ont permis l’arrestation du principal mis en cause âgé de 34 ans et de son épouse (40 ans), principale acolyte dans cette opération. La perquisition de leur domicile, situé dans la commune de Tlemcen, s’est soldée par la saisie d’objets appartenant à la victime. Une procédure judiciaire a été engagée dans cette affaire de rapt, de constitution d’association de malfaiteurs, de menace, d’agression, d’atteinte à la vie privée, de vol par l’usage de la violence et de détention de stupéfiants. Les deux personnes arrêtées ont été présentées devant le procureur de la République près le tribunal de Tlemcen, qui a ordonné leur placement en détention provisoire.