10.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

RENCONTRE À ALGER ENTRE LAMAMRA ET LE SECRÉTAIRE DU COMITÉ CENTRAL DU MOUVEMENT FATAH : La Palestine toujours présente en Algérie

En ce début d’année, l’État algérien est bel et bien décidé à s’engager sur tous les fronts. La relance économique et la stabilité sociale figurant en tête des préoccupations du gouvernement, des domaines comme la politique extérieure et le sport, sont tout autant des priorités pour le président Tebboune et toute son administration.
En témoigne la récente visite à Alger du militant et dirigeant politique palestinien, Jibril Rajoub, lequel a été reçu samedi par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, au siège du ministère. Une rencontre ô combien symbolique et stratégique, intervenant dans un contexte où la diplomatie, sous toutes ses facettes, apparaît comme un outil de puissance géostratégique pour cette Algérie nouvelle qui avance à grands pas. Une année 2023, où l’Algérie continuera de placer la cause palestinienne au-dessus de tout, et d’afficher son soutien constant et indéfectible à ce peuple opprimé par l’entité sioniste. Une fraternité qu’a soulevée Jibril Rajoub, en sa qualité de secrétaire du Comité central du mouvement Fatah, lors de son entretien avec le chef de la diplomatie algérienne, en saluant « l’initiative du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui vise à mettre fin à la division et à réaliser l’unité nationale palestinienne, qui est une condition sine qua non pour l’établissement de l’État palestinien ». Dans ses propos à l’égard du MAE algérien, l’ancien chef de la Force de sécurité préventive en Cisjordanie, a mis l’accent sur l’attachement du mouvement Fatah à cette initiative de Tebboune, qui veille à établir l’État palestinien sur les frontières de 1967 », rappelant au passage et dans le contexte « les événements tragiques que vivent les Palestiniens suite aux violations sionistes », ainsi que le combat permanent que mène le peuple palestinien face à l’occupation fasciste et raciste qui cible la Palestine, terre, peuple, histoire et lieux sacrés ».
Par ailleurs, l’invité palestinien, riche d’une grande expérience sportive, étant à la fois président du Comité olympique palestinien, président de la Fédération palestinienne de football et président du Conseil suprême pour la jeunesse et les sports, n’a pas manqué d’évoquer le Championnat d’Afrique des nations (CHAN-2022), qui se déroule actuellement en Algérie, en remerciant le Président Tebboune pour avoir «  incité à utiliser le sport comme moyen de lutte comme ce fut le cas pour l’équipe du FLN, et qui a souligné la disposition de l’Algérie à accueillir les manifestations sportives des équipes palestiniennes en soutien à la cause palestinienne ». Rappelons dans ce cadre que Jibril Rajoub, outre sa carrière politique, a toujours fait du sport, un terrain pour dénoncer le « racisme occidental », ce qui lui a d’ailleurs valu d’être sanctionné par la FIFA en 2018. Toujours dans le cadre sportif, le natif de Dura en Cisjordanie a rappelé entre autres que « le nom du stade revêt une profonde symbolique dans les cœurs des Algériens et des Palestiniens ».
Hamid Si Ahmed

Related posts

Hamel fait le bilan de lutte contre les accidents de la route : «beaucoup reste à faire»

courrier

Slimani renoue avec les filets face à Wolfsburg

courrier

Marché : la demande a favorisé la tendance haussière des prix

courrier

Raouraoua réait à la dernière action de Hannachi et Ghrib : «toute réunion en dehors des Ligues nationales est interdite»

courrier

MIHOUBI À CONSTANTINE : «Le peuple sera maître de son choix»

courrier

Bac : les 55 premiers lauréats honorés

courrier