12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

RECRUDESCENCE DE CAS DE COVID-19 : Gare au relâchement des gestes barrières

Après une accalmie du Covid-19, le nombre des cas de contamination commence à prendre une tendance haussière, en enregistrant 110 cas positifs au quotidien alors que les jours d’avant c’était bien moins. Une situation qui vient confirmer les craintes des professionnels de la santé notamment en ce qui concerne une éventuelle quatrième vague de l’épidémie. En effet, selon les chiffres avancés le comité scientifique du suivi de l’épidémie en Algérie dans son dernier bilan, le pays est repassé au-dessus de la barre de 100 cas positifs de Covid-19 par jour, avec 110 nouvelles infections recensées vendredi, ce qui confirme que la pandémie est en train de reprendre du terrain en Algérie. D’après les médecins « Il faut se préparer à toutes les éventualités » faisant référence à beaucoup de pays européens qui connaissent ces jours-ci une augmentation des cas covid, le Pr Ryad Mehyaoui membre du comité du Dr Fourar a indiqué que «  le pays n’est pas à l’abri d’une autre vague ». De son côté, et lors de son passage à la radio régionale de Sétif, le Dr Mohamed Melhag, chercheur en virologie a mis en garde l’attitude des citoyens «  le comportement de nos concitoyens ne présage pas la durabilité de la situation actuelle jugée stable », a-t-il indiqué, ajoutant dans le même contexte que « la durabilité de la situation actuelle est tributaire de plusieurs conditions dont le respect des gestes barrières comme le port du masque, la désinfection et le lavage des mains, la distanciation physique et sociale, ainsi que la faible cadence de la vaccination ». Le virologue affirme qu’ « on ira droit vers une quatrième vague si on ne respecte pas les gestes barrières ». Lundi passé, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a de son côté mis en garde les Algériens que la Covid-19 « n’est pas partie », appelant les citoyens à la plus grande vigilance face à la maladie qui, a-t-il prévenu, reste imprévisible. C’est le message que vient de relayer le directeur général de la Prévention au ministère de la Santé, le Dr Djamel Fourar. « La situation épidémiologique actuelle en Algérie, même si elle a permis un retour à la vie normale, doit nous inciter à rester vigilants en renforçant notamment la campagne de vaccination pour prévenir les cas graves et les décès en cas d’apparition d’une éventuelle 4e vague (de la pandémie) », a écrit le Dr Djamel Fourar dans une instruction adressée, mercredi passé, aux directeurs de la santé et les chefs des établissements hospitaliers.

L’OMS confirme l’apparition d’un nouveau variant
Le monde est apparemment loin de pouvoir se débarrasser du Covid-19 si rapidement. C’est ce qui a été confirmé en effet par le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus. Ce dernier a révélé lors d’une rencontre qu’il a tenu avec certains ministres des Finances et de la Santé des pays membres du G20, que l’apparition d’un nouveau virus n’est pas à exclure. Sur le plan biologique, poursuit-il, il a été prouvé qu’un nouveau variant émergera dans un futur proche, et que l’humanité aura du mal à contrôler. Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a confié que  « lorsqu’on a planifié cette réunion pour le 29 octobre 2021 à Rome, on espérait tous que la pandémie aurait disparu, mais ce n’est pas le cas aujourd’hui ».
Sarah Oubraham

Related posts

Coupe arabe U20 : Les Verts à 90 minutes de la finale

courrier

Délibéré des deux affaires du président de la Fédération équestre contre des journalistes Metidji débouté par la Justice

courrier

LE PRÉSIDENT ITALIEN SERGIO MATTARELLA À ALGER : « L’Algérie, un acteur crucial dans la Méditerranée et en Afrique »

courrier

ALORS QUE 90% DES HOSPITALISÉS NE SONT PAS VACCINÉS : Le variant « Delta » touche de plus en plus de jeunes et d’enfants

courrier

COUR DE BOUMERDÈS : Le procès en appel d’Abdelghani Hamel reporté au 3 avril

courrier

L’ABEF PRÉCISE : L’OAIC, seul importateur de légumes secs et de riz

courrier