internet

POUR BOOSTER LE PAIEMENT ÉLECTRONIQUE : Tebboune ordonne l’amélioration du débit internet

Plusieurs points étaient à l’ordre du jour de la réunion du Conseil des ministres présidée avant-hier par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.
En effet, pendant la réunion, le chef de l’État a ordonné de réunir les conditions pour la réussite de l’Académie algérienne des sciences et technologies à travers le parachèvement de son installation suivant sa nouvelle organisation, sa composition, son fonctionnement et ses missions. Selon un communiqué du Conseil des ministres, le président Tebboune a également ordonné de s’orienter vers la conclusion d’accords de jumelage et de partenariats internationaux avec des académies internationales ayant des critères similaires à ceux de l’Académie algérienne « dont le rôle doit être promu à travers les médias », appelant à œuvrer à « répercuter l’impact positif de l’Académie sur le système éducatif et la recherche scientifique ». Le chef de l’État a également insisté sur «l’institution d’un règlement intérieur à la hauteur de la place de l’Académie en tant que plus haute instance scientifique dans le pays ». Le Conseil des ministres a approuvé le projet de loi fixant l’organisation, la composition, le fonctionnement et les missions de l’Académie algérienne des sciences et technologies. Concernant l’état de la connexion internet, le président de la République a valorisé l’amélioration du débit internet réalisée depuis 2020, soulignant l’importance de « créer de nouveaux câbles sous-marins internationaux pour la connexion à Internet avec des pays européens » et de « remplacer les câbles en cuivre par la fibre optique dans les plus brefs délais ». Il a affirmé ensuite « la nécessité d’améliorer et de renforcer le débit internet, notamment au niveau des établissements financiers pour encourager le paiement électronique dans divers domaines ».
En outre, Tebboune a enjoint les ministres de l’Industrie et du Commerce ainsi que les ministres délégués chargés des startups et des micro-entreprises de « préparer l’organisation, pour début 2022, d’un salon international consacré à la présentation des expériences des micro-entreprises et l’échange d’expériences avec d’autres pays ». Évoquant les perspectives de développement de l’économie de la connaissance et des startup, le président de la République a salué la percée réalisée par les startup en tant qu’enjeux pour diversifier l’économie nationale et ouvrir la voie aux jeunes créateurs en vue de la création d’entreprises performantes et des emplois. Le Président Tebboune a affirmé, en outre, « la prise en charge, par l’État, de la protection des brevets d’invention des jeunes algériens et l’octroi de davantage d’incitations aux jeunes pour la création des startup et mettre en lumière leurs expériences réussies dans les médias ».
Sarah O.