krikoup4

PLUS DE 657 500 PERSONNES AUX BESOINS SPECIFIQUES ONT BÉNÉFICIÉ DE PROTHÈSES JUSQU’À JUILLET : Vers la création d’une plateforme web au profit de cette catégorie

La ministre de la Solidarité nationale de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou a annoncé, hier, la réception, le mois d’octobre prochain, d’une commande de la matière première utilisée dans la fabrication de différents types d’appareillage permettant aux personnes ayant des besoins spécifiques d’être autonomes, indiquant par ailleurs la mise en place d’une plate-forme électronique dédiée à cette catégorie afin de leur permettre de bénéficier des équipements et organes artificiels.

Intervenant, hier, lors d’une journée d’information sur les activités de l’Office national d’appareillages et accessoires pour handicapés (ONAAPH), au Centre familial de Ben-Aknoun, à Alger, la ministre de la Solidarité a révélé, que «l’Office national d’appareillage et accessoires pour personnes handicapées (ONAAPH) a alloué une enveloppe financière conséquente destinée à l’achat de la matière première utilisée dans la fabrication de différents types d’appareillage permettant aux personnes à être autonomes, ladite commande a-t-elle poursuivi « sera reçue en octobre prochain » ; cette dernière comportera 1170 kits au profit de 900 handicapés dans un premier temps, selon la ministre, l’Office a également bénéficié de 2 500 kits pour installer les fauteuils roulants et
4 605 appareils auditifs pour les personnes malentendantes, et de 760 561 poches médicales destinées aux personnes qui souffrent d’insuffisance rénale, ajoute la ministre de la Solidarité nationale, qui a indiqué que l’(ONAAPH), a recensé 657 757 bénéficiaires de divers équipements jusqu’en juillet 2020, «cela s’inscrit, ajoute la ministre, dans le cadre de la concrétisation du plan d’action sectoriel du gouvernement pour intégrer les personnes ayant des besoins spécifiques dans la vie sociale et économique ». De ce fait, Krikou a promis de lever tous les obstacles qui entravent leur vie quotidienne, pour faciliter leur intégration dans la société, notamment sur les plans éducatif et professionnel, en leur permettant d’accéder aux droits fondamentaux tels que l’éducation, la formation professionnelle et l’emploi. Concernant la plateforme électronique, cette dernière « permettra aux personnes ayant des besoins spécifiques de poursuivre les étapes de la fabrication des prothèses », selon la même ministre. Déclarant que la prise en charge des préoccupations des personnes ayant des besoins spécifiques est au centre de l’attention de coordination entre les ministères de la Solidarité et du Travail.

Benbouzid : « Les efforts doivent être orientés vers la fabrication des prothèses »
De son côté, le ministre de la santé de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a insisté à ce que « les efforts doivent être orientés vers la fabrication d’organes artificiels en réponse aux besoins des personnes ayant des besoins spécifiques ». Benbouzid a souligné, à la même occasion, que depuis « ces dernières années, toute les recherches scientifiques reposent principalement sur l’intelligence artificielle », rappelant au passage la signature de la nouvelle convention entre la Caisse de sécurité sociale et l’Office national d’appareillages et d’accessoires pour personnes handicapées (ONAAPH), précisant qu’il s’agit d’une démarche très importante qui mérite d’être « encouragée ».
Par ailleurs, le ministre de la Santé a rappelé l’attention particulière accordée par l’État à cette catégorie, en mobilisant différents mécanismes. « En 2002, une loi concernant cette catégorie de personnes a été décrétée pour protéger et promouvoir les personnes ayant des besoins spécifiques «  faisant savoir également qu’un accord international a été signé pour garantir les droits des personnes handicapées », précisant dans ce sillage que ces deux textes permettaient d’ « actualiser les procédures nécessaires pour lutter contre toutes sortes de discriminations, ainsi que d’assurer leur participation à la vie politique, sociale et économique ».

L’ONU apprécie la méthode d’approche de l’Algérie
Le Coordonnateur résident des Nations unies en Algérie, Eric Overvest , a apprécié l’attention accordée par l’Algérie à la catégorie des personnes ayant des besoins spécifiques, déclarant : «je suis honoré de vous accompagner dans cette exposition consacrée à un groupe important de la société algérienne. Ajoutant que « cette rencontre témoigne l’importance que le gouvernement algérien accorde à cette catégorie, et c’est la même importance que l’ONU leur accorde » affirme-t-il.
Sarah Oubraham

Les journalistes empêchés de poser leurs questions
Pourtant programmé initialement à l’issue de cette Journée d’information sur les activités de l’Office national d’appareillages et accessoires pour handicapés (ONAAPH), organisée au Centre familial de Ben-Aknoun, le point de presse n’a finalement pas eu lieu. Les différents journalistes ayant assisté à cette rencontre ont été surpris par la décision d’annulation prise par les organisateurs. Autrement dit, les journalistes ont été privés du jeu des questions – réponses auquel ils sont habitués ; de quoi donc s’interroger sur les raisons derrière cette annulation.
S. O.