Oran

Oran : 7 ans de prison pour des vols visant des clients de banques

Le tribunal criminel de première instance d’Oran a condamné, dimanche, les nommés B.E.H (44 ans), H.Y (32 ans) et B.F (31 ans), à sept ans de prison ferme chacun pour association de malfaiteurs et vol qualifié visant des clients de banques. Selon l’arrêt de renvoi, les faits remontent au mois d’août 2015, lorsque le dénommé S.L, commerçant établi à haï El Makkari (ex-St Eugène) a porté plainte pour vol auprès de la 4e sûreté urbaine. Dans sa déposition, il a indiqué avoir retiré la somme de 1,8 million de dinars de la Société Générale Algérie avant de se rendre à son magasin laissant l’argent dans sa voiture. Apprenant par des amis que la vitre de son véhicule était brisée, il s’est précipité vers sa voiture et constata que l’argent avait disparu. Néanmoins, la caméra de surveillance installée au fronton de son magasin a montré un homme qui descend d’une voiture et qui se dirige vers la voiture du commerçant, brise la vitre et s’empare de l’argent, avant de prendre la fuite.
Trois mois plus tard, en novembre, le nommé B.S, également commerçant, dépose une plainte similaire au niveau de la 10e sûreté urbaine à haï «Castors», déclarant qu’après avoir retiré la somme de 3 millions DA auprès du CPA de haï Salem (ex St-Hubert) et avant de se rendre à son établissement commercial situé dans le quartier des Castors, il a découvert que l’argent avait été dérobé de sa voiture. Lui aussi évoque le même signalement de la voiture du voleur, ainsi qu’une autre. Le 17 novembre, un nommé S.L a alerté la police sur la présence du véhicule suspect, qui semblait suivre son employé, R.H, de retour d’un déplacement à la même agence bancaire de la SGA. La police intervient pour intercepter la voiture, mais n’a pu mettre la main que sur le passager, car le conducteur a réussi à prendre la fuite. Sur le suspect, B.E.H, les policiers ont trouvé une télécommande souvent utilisée par les voleurs pour empêcher la fermeture à distance des portières de voiture. Ainsi, un automobiliste croit avoir verrouillé son véhicule alors qu’en fait, elle est restée ouverte en raison de l’interférence de la télécommande qui neutralise le système de verrouillage centralisé.

Déraillement d’un train de transport de voyageurs à Mostaganem : pas de victimes

Un train de transport de voyageurs assurant la liaison Mostaganem-Mohammadia (wilaya de Mascara) a déraillé samedi soir en raison des perturbations météorologiques que connaît la wilaya de Mostaganem sans faire de victimes, a-t-on appris dimanche auprès de la Protection civile. Le chargé de communication à la Direction de la Protection civile, le Lieutenant Mansouri Mohammedi, a indiqué à l’APS que deux wagons du train sont sortis des rails à l’entrée sud de la ville de Hassi-Mamèche, commune située à 10 kilomètres à l’ouest de Mostaganem. Selon cet officier, «les causes du dérallement du train, qui n’a fort heureusement provoqué aucune perte humaine parmi les voyageurs, sont dues à l’érosion du sol soutenant les rails, au point kilométrique 36, ainsi que les importantes chutes de pluies durant la nuit de samedi à dimanche.» Les services techniques spécialisés sont intervenus aussitôt pour assurer la maintenance et la consolidation du sol, ainsi que la remise sur rails des deux wagons, a-t-on ajouté.

Afrique du Sud: un braconnier présumé écrasé par un éléphant puis dévoré
par des lions
Un braconnier présumé a été piétiné par un éléphant avant d’être vraisemblablement dévoré par des lions dans le parc national sud-africain Kruger, a indiqué lundi le département des parcs (SanPark). L’affaire a été révélée par les complices présumés de la victime, qui ont informé sa famille qu’il avait été écrasé par un pachyderme le 2 avril, a indiqué un porte-parole de SanPark, Isaac Phaahla. La famille a ensuite prévenu la direction du parc, qui a lancé ses «rangers» à la recherche de la dépouille du chasseur. Malgré d’intenses recherches, ils n’ont pu retrouver jeudi dernier qu’un crâne.
«La présence d’un groupe de lions a été confirmée dans la zone et il semble qu’ils aient dévoré la dépouille de la victime», a expliqué M. Phaahla, précisant que des analyses étaient en cours pour le confirmer. «Entrer illégalement et à pied dans le parc national Kruger n’est pas prudent», en a profité pour rappeler de son côté le patron du parc Kruger, Glenn Phillips, «c’est même très dangereux et cet incident en est une nouvelle fois la preuve». Les quatre complices de l’infortuné braconnier ont été arrêtés et devraient être présentés cette semaine à un juge. Chaque année, des milliers de rhinocéros sont abattus en Afrique pour leurs cornes, très prisées des adeptes de la médecine traditionnelle en Chine ou au Vietnam. Il reste 5 000 spécimens de rhinocéros noirs sur le continent africain, dont près de 1 900 en Afrique du Sud. Le pays abrite aussi quelque 20 000 rhinocéros blancs, soit 80% de leur population mondiale.

Découverte du corps d’un enfant emporté par les eaux de l’Oued Boudrineà Djelfa

Le corps sans vie d’un enfant de 8 ans, emporté par l’Oued Bourdine en furie à Sed Rehal, à une centaine de kms au sud de la ville de Djelfa, a été retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche par les éléments de la Gendarmerie nationale (GN) de Djelfa, a-t-on appris auprès du commandement du groupement de la GN de la wilaya. «Des unités de la GN des communes de Sed Rehal, Messaâd et Deldoul ont été mobilisées, dés le signalement de la disparition d’un enfant mineur», a-t-on appris du chargé de la communication auprès de ce corps constitué, le commandant Amrani Salaheddine. Le corps de l’enfant a été découvert aux environs de 21h00, soit pas plus d’une heure après le début des recherches, selon la même source. La dépouille mortelle a été transférée à la morgue de l’hôpital de Messaâd, a-t-on signalé. La wilaya enregistre, ces derniers jours, d’importantes chutes de pluie à l’origine de la crue et débordement de nombreux cours d’eau et de Oueds.

La Chine devient le quatrième plus grand marché de touristes de Dubaï

La Chine est devenue le quatrième plus grand marché d’origine des touristes de Dubaï, a indiqué l’autorité du tourisme de Dubaï. Environ 857 000 touristes chinois ont visité Doubaï en 2018, soit une hausse de 12% sur un an, selon la même source. Cette forte dynamique s’est poursuivie au cours du premier mois de cette année, avec environ
100 000 Chinois qui se sont rendus dans cette ville du Moyen-Orient, en hausse de 25,1% sur un an.  L’autorité du tourisme de Dubaï a attribué l’afflux important de touristes chinois à une série de politiques amicales, notamment une exemption de visa d’entrée, l’autorisation de conduire avec un permis de conduire chinois. Dubaï a intensifié ses efforts pour attirer davantage de touristes chinois ces dernières années.

Chiffre jour : 3568