Madjer d’hier, Madjer d’aujourd’hui

La toute récente défaite de l’équipe nationale face au Cap-Vert, en amical à « Dar Chra’a » (stade du 5-juillet), a sollicité ma mémoire pour en sortir le souvenir d’un certain 5 septembre 2004.
On est dans l’époque du Belge Robert Waseige, à la barre technique des Verts ; ce jour-là, l’EN a pris une fessée, face à une très modeste équipe du Gabon (0-3), à Annaba dans un stade plein comme un œuf, lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations qui devait avoir lieu en Egypte en 2006. Ce match a été diffusé en direct sur « Aljazeera Sport », où le sélectionneur des fennecs actuel, Rabah Madjer était consultant dans cette chaîne sportive qatarie. Après l’humiliation, Madjer n’a pas pu tenir ses larmes, en pleurant comme un petit enfant, d’ailleurs, il a même refusé de commenter la rencontre, tout en quittant le studio prématurément. Il disait au journaliste, Hichem El Khalssi qu’il n’est pas acceptable de voir l’EN perdre un match officiel contre une équipe modeste et à domicile avec cette façon; « je considère cette défaite comme une humiliation pour l’EN et son histoire », dira Madjer.
Les 40 millions d’Algériens auraient souhaité revoir les mêmes larmes de Madjer, après la contre-performance des Verts face au Cap-Vert :ça aurait pu tout changer…
M.W.