9.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉMONDE

L’OCI DEMANDE À L’ONU D’AGIR POUR LA PALESTINE : « Que cesse la dangereuse escalade sioniste ! »

Dans le cadre de la réunion urgente de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) tenue mardi, au siège du secrétariat général de l’Organisation, à Djeddah, en Arabie saoudite, suite aux incursions sionistes dans la mosquée d’Al-Aqsa, le comité exécutif a demandé au conseil de sécurité de l’ONU de prendre les mesures appropriées pour arrêter la dangereuse escalade sioniste.
À l’issue de la réunion extraordinaire du comité exécutif, pour discuter des agressions sionistes récurrentes contre Al-Aqsa, l’OCI a condamné dans son communiqué final dans les termes les plus forts l’incursion dans la mosquée, d’un ministre extrémiste de l’entité sioniste « connu pour son fanatisme », et la considère comme étant « une grave provocation des sentiments des musulmans du monde entier, de même qu’une violation du droit international et des résolutions pertinentes des Nations unies, et une atteinte manifeste au statut historique et juridique existant à El-Qods ». Soulignant que la responsabilité première de ce qui se passe à Al-Aqsa et dans la ville d’El-Qods « incombe aux autorités d’occupation coloniales, qui assurent la protection des colons et de leurs dirigeants, y compris les représentants du gouvernement, et poursuivent leurs efforts visant à y changer la situation existante », et « leur fait assumer les conséquences de leurs politiques et actions illégales continues ». en outre l’OCI a exhorté les Etats et les Organisations intergouvernementales à « se conformer pleinement au statu quo juridique et historique de la ville d’El-Qods », et demandé à toutes les parties internationales de ne reconnaître aucune allégation sioniste « visant à modifier le statut des lieux sacrés islamiques et chrétiens à El-Qods, ou à mettre la main dessus, y compris le lancement d’appellations erronées à l’effet d’inciter les fanatiques à un surcroît d’agressions contre les lieux sacrés et de violence ». Appelant les Etats membres à redoubler d’efforts en vue de renforcer les potentialités de l’Etat de Palestine à tous les niveaux et, partant, soutenir son combat légitime contre l’occupation sioniste pour le recouvrement de ses droits spoliés, et œuvrer à l’intensification de leurs efforts et à la coordination de leurs prises de position dans les fora internationaux aux fins de démontrer une position de soutien en faveur de la cause palestinienne. L’OCI assure également sa « détermination à continuer de suivre tous les développements liés à El-Qods, en particulier El-Haram El-Qodsi El-Charif, et à prendre les mesures appropriées à cet égard, tel que préconisé dans les résolutions des Conférences islamiques au sommet et des Conseils des ministres des Affaires étrangères ».
M. Seghilani

Related posts

En réaction aux révélations liées à la corruption : Louh incite les plaignants à saisir la Justice

courrier

La fièvre aphteuse sème la peur : recul de consommation de viande rouge

courrier

COUR D’ALGER : Le procès d’Ali Haddad renvoyé au 20 septembre

courrier

DÉBUREAUCRATISER L’ADMINISTRATION POUR « ZÉRO PAPIER » À L’HORIZON : Les acteurs algériens du numérique s’impliquent

courrier

La Corée du Nord lance un missile balistique de longue portée

courrier

Douanes : les facilitations à l’exportation en gros plan

courrier