Arabie saoudite

L’Arabie saoudite va rouvrir ses frontières aux pèlerins étrangers vaccinés

L’Arabie saoudite va permettre aux pèlerins vaccinés contre le coronavirus venant de l’étranger d’effectuer la Omra, 18 mois après la fermeture des frontières du royaume. Les autorités saoudiennes commenceront à accepter les demandes d’entrée dans le pays à partir de lundi, a précisé dimanche l’agence de presse saoudienne officielle SPA. Les pèlerins étrangers désireux de se rendre à la Mecque devront être vaccinés, avec un vaccin reconnu par l’Arabie saoudite (Pfizer, AstraZeneca, Moderna et Johnson & Johnson), et se soumettre aux règles de quarantaine, a ajouté l’agence, citant le ministère chargé des pèlerinages. Chaque mois, jusqu’à deux millions de pèlerins pourront effectuer la Omra, réservée jusqu’alors aux seuls pèlerins vaccinés résidant en Arabie saoudite. Les autorités sont en train d’établir une liste des pays autorisés, et de se pencher sur des mesures à mettre en place pays par pays, toujours selon SPA. L’épidémie de Covid-19 a fortement perturbé les pèlerinages du hajj et de la Omra, sources importantes de revenus pour le royaume. Le mois dernier, les autorités saoudiennes ont organisé le hajj pour la deuxième année de suite dans un contexte de pandémie, limitant les pèlerins à 60 000 Saoudiens et étrangers résidents vaccinés, une hausse par rapport au chiffre de 10 000 de l’année précédente. En 2019, 2,5 millions de personnes avaient effectué le hajj. L’annonce de la reprise de la Omra a suscité la joie de fidèles.

Cinq morts et 176 blessés sur les routes en 24 heures
Cinq (5) personnes ont trouvé la mort et 176 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus dans plusieurs wilayas du pays au cours des dernières 24 heures, indique dimanche un communiqué de la Protection civile. D’autre part, les secours de la Protection civile sont intervenus pour éteindre 5 incendies urbains et industriels dans les wilayas d’Alger, Blida, Ghardaïa, Oran et Bouira.
Dans cette dernière wilaya, une femme est décédée suite à un incendie qui s’est déclaré dans une habitation au niveau de la commune d’El-Hachimia, précise la même source.
Les équipes spécialisées de la Protection civile sont intervenues, par ailleurs, pour repêcher une personne décédée par noyade au niveau de la plage Kalalime, au lieu-dit El Teraghna, dans la commune de Ténès(wilaya de Chlef). Les unités de la Protection civile sont intervenues, en outre, pour procéder à l’extinction de 21 incendies à travers plusieurs wilayas, ayant ravagé 97 hectares (ha) de forêt,103 ha de maquis, 90 ha de broussailles, ainsi 440 bottes de foin, 3 987 arbres fruitiers et 98 palmiers, indique la même source. Concernant les activités de lutte contre la propagation du coronavirus, les unités de la Protection civile ont effectué durant les dernières 24 heures, 65 opérations de sensibilisation à travers le territoire national,rappelant aux citoyens la nécessité de respecter le confinement et les règles de distanciation physique,ainsi que 66 opérations de désinfection générale ayant touché l’ensemble des infrastructures et édifices publics et privés et les zones d’habitation, ajoute le communiqué.

La journée du 1er Moharram chômée et payée
La journée du 1er Moharram marquant le début du nouvel an 1443 de l’Hégire, est chômée et payée pour l’ensemble des personnels des institutions et administrations publiques, des établissements et offices publics et privés, ainsi que pour les personnels des entreprises publiques et privées, indique dimanche un communiqué de la Direction générale de la Fonction publique et de la Réforme administrative. « À l’occasion du nouvel an de l’Hégire et conformément à la loi n63-278 du 26 juillet 1963 modifiée et complétée fixant la listes des fêtes légales, la journée du 1er Moharram 1443 de l’Hégire est chômée et payée pour l’ensemble des personnels des institutions et administrations publiques, des établissements et offices publics et privés, ainsi que pour les personnels des entreprises publiques et privées, tous secteurs et statuts juridiques confondus, y compris les personnels payés à l’heure ou à la journée », précise la même source. « Toutefois, les institutions, administrations, établissements, offices et entreprises précités, sont tenus de prendre les mesures nécessaires pour assurer la continuité des services organisés en mode de travail posté », ajoute le communiqué.

Arrestation de trois individus pour trafic de psychotropes à Guelma
La brigade de recherche et d’intervention relevant de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Guelma ont arrêté trois (3) individus pour trafic de psychotropes au chef-lieu et saisi 1 006 comprimés psychotropes, a-t-on appris dimanche auprès de ce corps de sécurité. Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, l’opération est intervenue suite à des informations parvenues aux services concernés faisant état de personnes transportant une quantité de psychotropes à bord d’un véhicule en provenance de la ville de Khenchela en direction de Guelma.
Les enquêteurs ont aussitôt élaboré un plan qui a permis de repérer le véhicule transportant ces comprimés psychotropes sur la route d’Aïn El Arbi et de l’intercepter à l’entrée de la ville de Guelma avec à son bord cette quantité de comprimés saisis et un montant d’argent issu de ce trafic, a indiqué la même source. Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, l’opération a permis d’arrêter trois individus, âgés entre 25 et 28 ans, avant de les présenter devant le tribunal de Guelma pour détention d’une marchandise sensible susceptible de faire l’objet de trafic sans autorisation par le bais d’un moyen de transport et exercice d’une profession de santé sans autorisation.

Des températures caniculaires lundi et mardi dans plusieurs wilayas du Nord du pays
Des températures caniculaires dépassant les 44 degrés Celsius dans certaines wilayas du Nord du pays et pouvant atteindre les 46/47 degrés dans d’autres sont prévues lundi et mardi, a annoncé dimanche l’Office national de la météorologie dans un bulletin météorologique spécial (BMS).
Il s’agit des wilayas de Aïn Defla, Médéa, Bouira, Tizi-Ouzou, Mila, Constantine, Guelma, Souk Ahras, M’Sila et l’Ouest de Batna, où les température prévues dépasseront les 44 degrés et pourraient atteindre localement les 46/47 degrés, notamment mardi, précise la même source, relevant que la validité du BMS, de niveau orange, s’étalera de lundi à 12h00 au mardi à 21h00 au moins. Les wilayas de BéjaÏa, Jijel, Skikda, Annaba et El-Tarf, sont également concernées, où les températures prévues dépasseront les 42 degrés lundi au sud de ces wilayas pour atteindre ou dépasser les 44/46 degrés sur l’ensemble des wilayas mardi, ajoute le bulletin, dont la validité s’étalera du lundi à 12h00 au mardi à 21h00 au moins ».

Covid-19 : le CPA lance une campagne de vaccination au profit de son personnel
Le Crédit populaire d’Algérie (CPA) a lancé mercredi une campagne de vaccination contre le coronavirus (Covid-19) au profit de son personnel, a indiqué la banque dans un communiqué. Cette initiative, qui rentre dans le cadre des actions de prévention et de lutte contre la pandémie du Covid-19 en Algérie, a été organisée en collaboration avec les services du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, a précisé la même source. Le coup d’envoi de cette campagne a débuté au niveau du Centre Médico-social du CPA, à Alger, en présence du Président du conseil d’administration du CPA, Mohamed Rachid El Arbi, et du directeur général de la banque, Ali Kadri, selon le communiqué. Cette opération de vaccination des employés du CPA est également déployée au niveau de ses centres médico-sociaux régionaux d’Oran et de Constantine et cela dans l’objectif d’une couverture « optimale » en terme de vaccination du personnel de la banque, a expliqué la même source. Le Crédit populaire d’Algérie, réaffirme, à travers cette initiative, « sa volonté active à participer à l’effort national consentis pour endiguer cette pandémie », conclut le CPA.