13.9 C
Alger
26 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
Culture+

Journées du film documentaire historique à Sétif : «Larbi Ben M’hidi, la boîte à idées» en ouverture

Le film « Larbi Ben M’hidi, la boîte à idées » a ouvert la manifestation des Journées du film documentaire historique, lancée jeudi en fin d’après-midi au théâtre communal « Hacene Belkird » de la ville de Sétif, dans le cadre de la commémoration de la fête de la Victoire, le 19 mars de chaque année.
D’une durée de 52 minutes, le film retrace la vie et le parcours du martyr symbole Larbi Ben M’hidi (1923-1957) à travers les témoignages de nombreux moudjahidine, chercheurs et spécialistes dont la moudjahida Drifa Ben M’hidi, l’historien Mohamed Lamine Belghith et l’écrivain Othmane Saâdi et autres. Ce documentaire a également mis en exergue le rôle héroïque du martyr Larbi Ben M’hidi dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie depuis qu’il a rejoint les scouts musulmans algériens (SMA) et puis son engagement politique jusqu’à son arrestation en 1957 et sa mort en martyr.
Le film a été favorablement accueilli par le public notamment les étudiants qui ont suivi avec passion et grand intérêt les différentes étapes des événements de ce documentaire et apprécié les scènes narratives ponctuant ce travail de mémoire.
Au programme de cette manifestation, organisée à l’initiative de l’Office de la culture et du tourisme de la commune de Sétif, qui se poursuivra jusqu’au 19 mars courant, figure la projection des deux autres documentaires « Moufdi Zakaria. Poète de la Révolution Algérienne », du réalisateur jordanien Sohaib Abou Doula et « Ferhat Abbas le pharmacien de Sétif », réalisé par Charefeddine Yekhlef. Les journées du film documentaire historique, qui s’inscrivent dans le cadre de la commémoration de la fête de la Victoire, visent à mettre la lumière sur l’héroïsme des personnalités de la Révolution durant la période de l’occupation française et à mettre en exergue leurs sacrifices pour l’indépendance du pays, a souligné le président de l’Office de la culture et du tourisme de la commune de Sétif, M. Khaled Mehanaoui. Le but est également de transmettre l’histoire de la glorieuse Guerre de libération et de faire connaitre ses héros aux jeunes générations à travers le cinéma, étant un moyen qui « attire un large public de tous les segments de la société, en particulier les jeunes ».
Un débat et un concours sont organisés à la fin de chaque film, où ceux qui répondent à certaines questions autour du film projeté, parmi le public, remportent des prix.

Related posts

Détruit par un incendie en 2018 : Début de la reconstruction du Musée national de Rio

courrier

Maison de la Culture d’Oran : Les travaux de réhabilitation seront lancés prochainement

courrier

Musique : Le groupe de K-pop BTS, en tête du hit-parade américain

courrier

Box-office US : Downton Abbey bat Ad Astra et Rambo

courrier

Razzie Awards : Batman v Superman favori pour le pire film de l’année

courrier

Vue sur mer : que vaut le film d’Angelina Jolie ?

courrier