Ils ont tenté d’introduire dans le pays 612 kg de kif depuis les frontières Ouest : Deux narcotrafiquants marocains arrêtés

La lutte contre le trafic de drogue menée par les différents services de sécurité demeure de mise tant les tentatives de vente de la marchandise prohibée sur le territoire national se poursuivent l’une derrière l’autre. Preuve en est que, deux narcotrafiquants de nationalité marocaine ont été arrêtés en flagrant délit par les Garde-frontières après avoir tenté de faire introduire dans le pays une quantité énorme de 612 kilogrammes de kif traité, a-t-on appris d’un communiqué du ministère de la Défense.
«Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des Garde-frontières ont mis en échec, à Tlemcen (2ème Région militaire), une tentative d’introduction d’une importante quantité de kif traité s’élevant à six (6) quintaux et douze (12) kilogrammes, détenue par deux (2) narcotrafiquants de nationalité marocaine», précise le communiqué. C’est dire tout le péril des frontières qui pèse sur la société algérienne dont notre voisin de l’Ouest n’est pas peu-généreux pourvoyeur de drogues. Dans le même cadre, un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) et des éléments de la Gendarmerie nationale «ont appréhendé, à Oran (2ème Région militaire) et Biskra (4ème Région militaire), cinq (5) narcotrafiquants et saisi vingt-trois (23) kilogrammes de kif traité et quatre (4) véhicules touristiques», note la même source.
Par ailleurs, un détachement de l’ANP «a saisi, à Ouargla (4ème Région militaire), quarante-cinq (45) paires de jumelles et d’autres objets, alors que des Garde-côtes ont déjoué à Oran (2ème Région militaire), une tentative d’émigration clandestine de douze (12) individus à bord d’une embarcation pneumatique. Aussi, vingt-et-un (21) immigrants clandestins de différentes nationalités ont été interceptés à Tlemcen et Biskra», conclut la même source.
R. N.