Il négocie avec Al-Hilal : Slimani se rapproche du championnat saoudien

L’avenir de Slimani se dessine ailleurs qu’en Angleterre, après s’être rendu compte qu’il était bel et bien sorti des plans de son entraîneur à Leicester City, en l’occurrence le Français, Claude Puel.

En effet, d’après plusieurs médias saoudiens, l’ancien sociétaire du CR Belouizdad se trouve désormais en négociations avancées avec le club d’Al Hilal. Selon la même source, le président d’Al Hilal, Sami al-Jaber aurait rencontré Islam Slimani à Londres avec comme objectif de le convaincre de rejoindre son team, ajoutant que le premier responsable d’Al Hilal aurait, également, expliqué à Slimani le souhait de l’entraîneur, Jorge Jesus de le voir sous le maillot bleu la saison prochaine. L’entraîneur portugais d’Al Hilal connait bien Slimani pour l’avoir déjà entraîné par le passé au Sporting Lisbonne. A l’approche de la fin du mercato estival, Slimani est donc un peu plus sur le départ. D’ailleurs, l’entraîneur Claude Puel a laissé entendre que des départs sont à prévoir, notamment en attaque où il y a embouteillage. “Comme je l’ai dit depuis le début : nous avons beaucoup d’attaquants et nous devons avoir une équipe équilibrée pour pouvoir répartir les minutes. On verra si certains joueurs peuvent avoir plus de minutes dans d’autres équipes, mais nous devons d’abord en discuter avec les joueurs. Il se pourrait que des joueurs nous quittent cet été dont Slimani qui veut avoir plus de temps de jeu“, a expliqué l’ancien entraineur de l’OGC Nice. Pas satisfait de sa situation, Slimani (30 ans) pourrait donc mettre un terme à son aventure anglaise où il peine à s’affirmer (5 buts lors de la saison passée et 19 buts en 48 apparitions depuis son arrivée en 2016). Dans le viseur des Turcs du Besiktas, l’ancien buteur du Sporting, qui a évolué à titre de prêt à Newcastle lors de la deuxième partie de la saison passée, pourrait plutôt se laisser séduire par un nouveau challenge du côté de l’Arabie saoudite, et ce, sans consentir de sacrifice sur le plan financier. Un volet qui bloque son retour au Sporting Lisbonne en dépit de l’insistance des Portugais pour récupérer leur ancien buteur.
Hakim S.