Chifa

EN VIGUEUR DEPUIS JEUDI : Remboursement des sondes urinaires via la carte Chiffa

Chose promise, chose faite. La Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) a intégré, jeudi dernier, les sondes urinaires dans la nomenclature des remboursements au profit des assurés sociaux et ayants droit. C’est ce qu’a indiqué le directeur du contrôle médical à la CNAS, Djamal Matari, cité par l’APS.Ainsi, après l’entrée en vigueur de cette mesure précitée, c’est la sécurité sociale qui se chargera « de rembourser une moyenne de 5 sondes hydrophiles par jour aux blessés médullaires et d’autres patients souffrant de handicap physique, » a affirmé le même responsable, soulignant que « les  patients concernés utilisent en moyenne 4 à 6 sondes quotidiennement, avec la contrainte de dépenser 1250 DA par jour, ce qui n’est pas du tout évident pour la grande majorité des patients. Ces derniers sont des paraplégiques, des handicapés moteurs et autres patients qui ont besoin de sondes urinaires, pour éviter certaines complications médicales pouvant conduire à l’insuffisance rénale.  Donc, ils pourront enfin pousser un ouf de soulagement après le parcours du combattant, derrière ces personnes qui, au quotidien, vivaient la galère, pour pouvoir se procurer les tubes urinaires jetables, des pansements spécifiques et autres, outre que leur prix est cher, quand ils ne sont pas introuvables.
La CNAS a procédé à l’application de cette mesure à partir de ce jeudi, matérialisant ainsi, rappelons-le, la convention signée récemment entre la Direction générale de la CNAS et l’Office national d’appareillages et accessoires pour personnes handicapées (ONAAPH). Tel que nous l’avons cité dans un article paru en janvier dernier, dont la présidente de la Fédération nationale des personnes handicapées, Atika Mameri, nous a affirmé que les personnes concernées par cette nouvelle mesure pourront bénéficier d’un remboursement, via la carte Chifa, de produits, dont les sondes urinaires jetables.
M. A.