Diversité à double vitesse

Puisque demain, c’est la finale du Mondial 2018, puisque la France part favorite contre une sympathique équipe croate, autant terminer avec la composante «diversifiée» du Onze tricolore.

Il est utile de rappeler qu’au moment où la France encense ses choix portant sur un brassage ethnique et un métissage culturel, qui a donné les Mbappe, Umtiti et Pogba, l’Europe entière se réunit pour trouver les solutions à des flux de migrants indésirables sur son sol, et que la France veut « parquer » dans des enclos humains, dans des « plate-formes de désembarquement » improvisées dans les pays de l’Afrique du Nord.

Diversité à double vitesse et quand elle est utile, sinon, que chacun reste chez lui et Dieu reconnaîtra les siens…

I.M. Amine