Conseil des ministères

DISCRIMINATION ET DISCOURS DE LA HAINE : Le projet de loi examiné aujourd’hui en Conseil des ministres

Annoncé à la mi-janvier dernier, le projet de loi inhérent à la criminalisation de tout acte jugé discriminatoire envers autrui et contre tout discours de la haine sera, aujourd’hui, au menu d’une réunion du Conseil des ministres, sous la présidence d’Abdelmadjid Tebboune. C’est ce qu’a indiqué hier un communiqué des services de la Présidence, lequel précise que ce rendez-vous s’inscrit dans le cadre de la réunion périodique entre le chef de l’État et les membres de l’Exécutif dirigé par Abdelaziz Djerad.

Lors de cette réunion, il sera question pour le Conseil d’examiner « plusieurs dossiers inhérents au projet de loi relatif à la prévention et à la lutte contre la discrimination et le discours de haine », détaille la même source. En effet, le 13 janvier dernier, le président Tebboune a instruit le Premier ministre de l’élaboration d’un projet de loi à l’effet de criminaliser les pratiques liées à la discrimination et la haine dans le pays, comme il y en a profusion, surtout à travers les réseaux sociaux, où la diffamation et le langage de l’insulte et de la haine supplantent les échanges polis basés sur le respect mutuel. Il y a quelques jours, le ministre de la Justice, dont les services ont été chargés d’élaborer la première mouture du projet, a soumis le texte au Conseil du gouvernement pour examen et approbation.
F. G.