tipasa-la-ville-fait-sa-copie

Développment local à Tipasa : La ville fait sa mue

Tipasa, dernière étape du cycle de visites de travail entamé par le wali, Moussa Ghellai depuis son installation à la tête de la wilaya, et ce, à travers 10 daïras composées de 28 communes.

Ces tournées s’inscrivent en droite ligne de la démarche adoptée par le wali qui consiste à s’enquérir de visu de l’état d’avancement des projets de développement local et d’organiser des rencontres de proximité avec les représentants de la société civile pour écouter leurs doléances et sérier leurs préoccupations. La commune de Tipasa a bénéficié de plusieurs projets dans les secteurs de l’enseignement supérieur de l’éducation, de la santé, de l’habitat et de la culture grâce à la révision du PDAU de la ville. Ce nouveau plan d’aménagement a permis non seulement de rompre avec la fonction mono-administrative dans laquelle celle-ci était confinée, mais aussi de trouver des solutions à la problématique des servitudes liées à la préservation des sites archéologiques qui entravent tous les efforts consentis pour l’implantation des projets et orienter la nouvelle ville vers les hauteurs loin du site historique. À la faveur des nouveaux plans d’occupation au sol (POS), des assiettes foncières ont été dégagées, une nouvelle recomposition urbaine a vu le jour avec le développement de trois(03) pôles urbains pour hisser Tipasa au rang des chefs-lieux de wilaya. C’est dans cette perspective que dans le périmètre urbain AU3 d’une superficie de 230 ha, le wali a rendu visite au pôle universitaire, pour superviser une résidence de 500 lits qui a été achevée ainsi que la réception de 2 instituts de 1000 places pédagogiques en attendant l’achèvement de 1500 postes pédagogiques qui seront livrés au mois de mars prochain. Le responsable de l’exécutif s’est enquis de l’état d’avancement des VRD des 660 LPL (achevés) en demandant aux maîtres d’ouvrage de coordonner leur travail, d’accélérer la cadence des travaux et de renforcer le chantier en moyens humains et matériels pour distribuer ces logements au courant du mois de mars prochain. Dans cette zone d’habitat, il a été prévu un lycée et un CEM qui sont déjà prêts pour accueillir les enfants des nouveaux résidents de ce site. Une nouvelle gare routière a été réalisée pour un montant de 580 millions de DA pour les transporteurs de voyageurs assurant les dessertes inter-wilayas. En visitant le siège d’inspection divisionnaire de la douane, le wali s’est rendu compte que ce projet, n’a pas fait l’objet d’études appropriées et adéquates du fait que le maître d’ouvrage a posé le problème rencontré dans le raccordement de cet équipement au réseau d’assainissement, car il a été implanté en contre bas des constructions. De fait, le directeur des ressources en eau a été chargé de trouver rapidement une solution pour rendre opérationnel cette structure. Au menu de cette visite, il y a lieu de signaler que la commune de Tipasa a bénéficié d’un hôpital de120 lits qui a été réalisé en 25 mois pour une AP de 2,4 milliards de DA. Il est doté d’une urgence médicale de 18 lits d’un bloc de chirurgie de 28 lits et une spécialité de cardiologie de 28 lits. Dans le pôle urbain AU1, le wali a fait une halte au centre arabe d’archéologie, un projet de grande envergure à la hauteur de la dimension historique et culturelle de la wilaya. Cette infrastructure culturelle est dotée de deux (02) amphithéâtres, d’un musée d’archéologie et d’arts rupestres, d’un laboratoire de préservation des biens culturels ainsi que d’une bibliothèque et d’un institut de post-graduation.