Détention et trafic de drogue : Prés de 5 000 individus arrêtés en janvier à Alger

Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont arrêté près de 5000 suspects impliqués dans des affaires de détention et de consommation de stupéfiants et de port d’armes blanches prohibées, en janvier dernier, et saisi plus de 11 kg de cannabis, a indiqué, au soir de mardi, un communiqué des mêmes services. Selon la même source, 3564 affaires traitées en janvier dernier, se sont soldées par l’arrestation de 4935 suspects ayant été déférés devant les juridictions compétentes, dont 1924 affaires de détention et de consommation de stupéfiants, outre l’arrestation de 341 suspects dans le port d’armes blanches prohibées et de 2670 autres impliqués dans diverses affaires. Concernant les affaires traitées, 437 sont liées à l’atteinte aux biens et 720 autres liées à l’atteinte aux personnes.
Pour ce qui est du port d’armes blanches prohibées, 341 affaires traitées se sont soldées par l’arrestation de 341 individus ayant été présentés aux juridictions compétentes, dont 50 ont été placés en détention provisoire.
Au chapitre de la lutte contre les stupéfiants, 1732 affaires ont été traitées impliquant 1924 individus, avec saisie de 11111 kg de cannabis, 31.569 comprimés psychotropes, 76,18 grammes de cocaïne, 6,1 grammes d’héroïne, 15 comprimés de type ecstasy et de 10 comprimés de «Subitex», relève le même communiqué. Par ailleurs et en matière de prévention routière, les services de la sécurité publique ont relevé 16 353 infractions qui se sont soldées par le retrait de 5934 permis, ainsi que 72 accidents de circulation ayant fait 3 morts et 80 blessés.
Les mêmes services relevant de la sûreté d’Alger ont effectué 2 051 opérations de maintien de l’ordre public et procédé à 233 opérations de contrôle des activités commerciales réglementées, ainsi qu’à l’application de 4 décisions de fermeture émanant des autorités compétentes. Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont reçu, au cours du mois de janvier, 60 068 appels via le numéro vert (1548) et le numéro de secours (17), en sus de 785 appels sur le numéro 104.