15.9 C
Alger
4 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

Démantèlement d’un réseau criminel composé de 10 individus impliqués dans une affaire d’enlèvement à Alger

La brigade criminelle de la 2e circonscription de la police judicaire de Bab Ezzouar (Sûreté d’Alger) a démantelé un réseau criminel composé de 10 individus, impliqués dans une affaire d’enlèvement et de demande de rançon, a indiqué, lundi, un communiqué des services de la Sûreté de wilaya. L’affaire fait suite à un signalement reçu par la brigade faisant état de l’agression et l’enlèvement d’une personne par un groupe criminel dont le nombre et l’identité sont inconnus, qui étaient à bord de deux véhicules au niveau du parking de Rouiba (Alger), a précisé la même source. Les investigations approfondies diligentées par les éléments de la police judicaire, en coordination avec le parquet territorialement compétent et par l’utilisation des moyens techniques, se sont soldées par la localisation de l’endroit où était séquestrée la victime (hors Alger), et sa libération, outre, l’identification et l’arrestation des mis en cause, âgés entre 30 et 44 ans, qui ont été présentés devant la juridiction compétente.

Incendie d’un camion à Oran: le neuvième passager succombe à ses blessures
Le bilan de l’incendie d’un camion survenu, lundi dernier dans la commune d’El-Braya (Oran), s’est encore alourdi avec le décès dimanche du neuvième passager, a-t-on appris auprès de l’hôpital des grands brûlés « Ouahrani Fethi Mustapha » d’Oran. Cet établissement hospitalier avait reçu, le 13 novembre en cours, quatre personnes grièvement brûlées, suite à l’incendie d’un camion transportant neuf personnes, dont cinq sont morts carbonisées sur place. « Deux des quatre blessés sont décédés le même jour de l’accident, juste après leur admission à l’hôpital, et le troisième est décédé vendredi. Le quatrième blessé est décédé, dimanche, après plusieurs jours en réanimation », a précisé la chargée de communication du même établissement, Djamila Boutaleb. Pour rappel, un petit camion transportant des ouvriers avait pris le feu, le 13 novembre en cours, sur la route reliant les communes d’El-Braya et Oued Tlelat. Les services de la Gendarmerie nationale de Oued Tlelat ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de l’accident et poursuivre les responsables devant la justice, a indiqué un communiqué du Parquet général près la Cour d’Oran.

Un mort et 213 blessés sur les routes ces dernières 24 heures
Une personne est décédée et 213 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus ces dernières 24 heures à travers plusieurs wilayas du pays, indique lundi un bilan de la Protection civile. Par ailleurs, les équipes de secours de la Protection civile sont intervenues pour prodiguer des soins de première urgence à quatre (4) personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant des appareils de chauffage et chauffe-eau, ajoute la même source, précisant qu’il s’agit de trois (3) personnes dans la wilaya de Constantine et une autre dans la wilaya de Sétif. Durant la même période, les équipes de secours de la Protection civile ont procédé à l’extinction de deux incendies à Alger et Khenchela.

Chlef: repêchage de la dépouille d’un pêcheur au large d’El Marsa
La dépouille mortelle d’un pêcheur porté disparu depuis la nuit de vendredi dernier, a été repêchée, dimanche, par les équipes de plongeurs de la protection civile de Chlef au large de la commune d’El Marsa, a-t-on appris de la direction de la Protection civile de la wilaya. Selon un communiqué de la cellule de communication de ce corps constitué, les équipes des plongeurs de la protection civile, mobilisées depuis avant-hier pour retrouver un pêcheur amateur de la cité « Radar » de Chlef, porté disparu au lieu dit « Hadjerette Nadji » des côtes d’El Marsa, ont réussi, dimanche aux environs de 11h30, à repêcher la dépouille de la victime au large de la région. Cette opération de repêchage a vu l’implication des plongeurs de la protection civile de Tipasa et d’Ain Defla, en plus de plongeurs amateurs, a ajouté la même source. La dépouille a été identifiée avant son transfert à la morgue de l’établissement hospitalier de la même commune, a conclu le même document.

Démantèlement de quatre réseaux de trafic de drogue à Médéa
Les éléments de la section de lutte contre le trafic de drogue de la police judiciaire (PJ) de la sûreté de wilaya de Médéa ont démantelé récemment quatre réseaux de vente de stupéfiants lors d’opérations distinctes opérées au niveau de la ville de Médéa, indique lundi un communiqué de ce corps de sécurité. Quatorze personnes, dont une femme et plusieurs mineurs, membres de ces réseaux qui écumaient à travers des quartiers populaires du chef-lieu de wilaya, ont été appréhendés dans le sillage des opérations de lutte contre le trafic de drogue, a-t-on fait savoir. Plus de 520 capsules de psychotropes, 362 grammes de cannabis, ainsi qu’une somme d’argent provenant de la vente illicite de drogues, ont été récupérés par les éléments de la section de lutte contre le trafic de drogue, a-t-on ajouté. Une procédure judiciaire a été engagée à l’encontre des membres de ces réseaux qui ont été présentés devant les instances judiciaires compétentes, a-t-on conclu

Saisie de plus de 2 kilos de kif traité à Aïn Temouchent
Les services de police d’Aïn Temouchent ont réussi à saisir 2,1 kilos de kif traité, avec l’arrestation d’un individu impliqué dans cette affaire, a-t-on appris, dimanche, auprès de la Sûreté de wilaya. Cette opération a été menée par les éléments de la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants, relevant du service de wilaya de la police judiciaire, suite à l’exploitation d’informations faisant état de l’existence d’un réseau criminel organisé spécialisé dans le stockage, l’écoulement et le transport de stupéfiants, selon la même source. Les investigations menées sur le terrain ont permis l’identification d’un des membres du réseau, a indiqué la cellule de communications et des relations publiques de la Sûreté de wilaya, ajoutant que la surveillance des activités du suspect ont conduit à son arrestation et la saisie de 2,1 kilos de kif traité, des jumelles et un fusil de chasse sous-marine, ainsi qu’une somme d’argent de 958.000 dinars provenant des revenus du trafic, a-t-on conclu.

Des mercenaires étrangers abandonnent l’armée ukrainienne
De nombreux mercenaires étrangers recrutés par l’Ukraine choisissent rapidement de fuir le pays après avoir vécu l’horrible réalité du champ de bataille, a déclaré un officier ukrainien à CNN. « Ce n’est pas le genre de guerre pour laquelle nous nous sommes engagés », avancent-ils. Les mercenaires étrangers ne comprennent pas pleinement ce qui les attend en Ukraine lorsqu’ils signent des contrats avec Kiev et y mettent fin après avoir assisté à des combats acharnés, a rapporté CNN en se référant à un lieutenant des forces armées ukrainiennes. Le militaire a souligné que la plupart de ces mercenaires viennent participer au conflit uniquement parce que cela sera « un bon point sur leur CV », mais ils ne comprennent pas ce qui les attend. En règle générale, ils ne soupçonnent pas dans quoi ils s’embarquent. « Beaucoup de gens imaginent notre guerre comme une fusillade avec l’ennemi, mais ils ne réalisent pas combien d’artillerie est engagée et que vous restez sous le feu toute la journée, tous les jours, sans voir l’ennemi du tout. » L’officier signale que, contrairement aux citoyens ukrainiens, les étrangers sont libres de résilier leur contrat avec l’armée.

Related posts

Des pièces de rechange et des moteurs d’occasion de contrebande saisies à Sidi Moussa (Alger)

Redaction

Abdelkader Bouazghi en fuite au Canada

courrier

Arrestation de 2 personnes pour avoir répandu un climat d’insécurité sur les réseaux sociaux à Boussâada

courrier

L’armée vénézuélienne a abattu un avion de trafiquants de drogue américain

courrier

9 morts et 31 blessés sur les routes en 48 heures

courrier

ESM : conférence euro-arabe sur la criminalité financière, mardi et mercredi

courrier