Zones d'ombres

Constantine : 25 projets de développement pour les zones d’ombre de Aïn Abid

La commune de Aïn Abid (43 km au Sud -Est de Constantine) a bénéficié de 25 projets de développement, tous secteurs confondus, au profit des villages et hameaux et des zones d’ombre, a révélé dimanche le président de l’Assemblée populaire communale (P/APC).

Dans une déclaration à l’APS, le président de cette collectivité locale, Redouane Abdelali a indiqué que ces projets sont liés aux secteurs des travaux publics, le raccordement aux réseaux du gaz et d’électricité, la réalisation des conduites d’assainissement en plus d’autres actions d’alimentation en eau à travers le forage des puits. Ces projets, a-t-il fait savoir, s’inscrivent dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie de la population du monde rural entre autres les zones d’ombre. La commune de Aïn Abid a bénéficié d’un projet de réalisation d’une « plus grande centrale électrique de la wilaya de Constantine » qui permettra d’améliorer l’alimentation de plusieurs communes de la wilaya en cette énergie, a-t-on précisé. Le même responsable a déclaré que ce projet, qui figure parmi les plus importantes opérations inscrites au profit de cette collectivité locale, sera réalisé dans la zone de « Sekraniya » sur une superficie de 40 hectares et permettra la création de près de 3. 000 postes d’emploi. Une enveloppe financière de plus de 7,70 milliards DA a été allouée pour l’aménagement de la zone industrielle, située à proximité de la région de « Laattatefa », destinée à accueillir des projets d’envergure dans cette commune, a ajouté le P/APC. Les contrats d’attribution seront remis aux investisseurs, une fois les travaux réceptionnés, afin de leur permettre de concrétiser les projets et de contribuer à la création de postes d’emploi, a-t-on affirmé. Il est prévu avant la fin de l’année 2021, le raccordement de quatre (4) sites ruraux au réseau électrique en l’occurrence les villages de Bordj M’hilis, de Mezala, d’ El Keria et de Zehana, a-t-on souligné. La même source a révélé dans ce même contexte qu’une autre opération relative à l’approvisionnement en énergie gazière du village « Zenatiya », a été entamée en étroite collaboration avec la direction de distribution de l’électricité et du gaz. S’agissant des projets de désenclavement et de réalisation des pistes rurales, plusieurs actions ont été lancées dans les zones de Bordj M’hilis, d’El Mehada, et de Ayat Adassi, a précisé le même élu, soulignant que deux (2) opérations d’aménagement des routes et des trottoirs ont été inscrites au profit de Douar Laattatefa et du quartier chahid Nouri Salih, également appelé El Boustane 2. Le quartier chahid Mohamed Redouane a aussi bénéficié d’une enveloppe financière estimée à 300 millions de DA pour la réalisation de réseau d’assainissement et d’approvisionnement en eau potable du village Zenatiya qui sera réceptionné « avant la fin de l’année en cours », en plus d’une opération d’approvisionnement de la mechta de Bechichiya en citernes d’eau. À noter que, la commune d’Ain Abid compte 25 zones d’ombre, 90 pour cent de ses villages ont été pris en charge en matière de développement, notamment le raccordement aux réseaux d’eau potable, d’assainissement, d’électricité, de gaz et d’ouverture des pistes, afin de contribuer à la fixation de la population dans leurs zones d’origine et les aider à exercer leurs activités au profit de l’économie locale et nationale.