Karaté DO

Championnats du monde 2018 de Karaté-do : L’Algérie vise trois podiums à Madrid

La sélection algérienne de karaté-do disputera les prochains Championnats du monde, prévus du 6 au 11 novembre à Madrid (Espagne), avec l’objectif de décrocher trois podiums, a indiqué le président de la Fédération algérienne de la discipline (FAK), Slimane Mesdoui.

«Nous avons des athlètes qui ont toutes les qualités pour obtenir des résultats positifs, certains sont même parmi les trois premiers au classement olympique. On visera donc trois podiums lors du grand rendez-vous espagnol. Cet évènement constitue une bonne occasion pour nos représentants pour améliorer leur classement général et espérer une qualification aux Olympiades», a déclaré le président de l’instance fédérale à l’APS. L’optimisme de Mesdoui quant à une participation honorable des athlètes algériens aux grands évènements sportifs provient du fait que ses capés ont déjà fait leurs preuves, notamment lors des derniers Jeux méditerranéens à Tarragone (Espagne) et Championnats d’Afrique à Kigali (Rwanda). ‘’Nos ambitions et objectifs ont grandi vu les résultats positifs obtenus lors des différentes échéances internationales. Nos participants ont montré à plusieurs reprises leurs qualités et je suis sûr qu’ils vont se donner à fond pour garder la même cadence», a espéré Mesdoui. Selon ce dernier, la compétition sera marquée par un niveau technique ‘’très élevé» en présence de grandes nations de la discipline, notamment le Japon, la Russie et quelques pays méditerranéens et d’Amérique du Sud.
«Le tournoi sera disputé en présence de plusieurs grandes nations qui visent le vermeil, ce qui rendra son niveau technique très élevé. Depuis que le karaté est devenu une discipline olympique, les pays lui donnent beaucoup d’importance et prennent part à ses compétitions, dont les Mondiaux», a ajouté la même source. Pour aborder le rendez-vous espagnol dans les meilleures conditions possibles, la FAK a organisé plusieurs stages de préparation au profit de ses karatékas. ‘’Nos sélectionnés ont pris part à six regroupements en deux mois au centre Sveltess de Chéraga (Alger). Je profite de l’occasion pour remercier le ministère de la Jeunesse et des Sports qui a débloqué une aide financière. Aussi, j’espère qu’il y aura des bourses olympiques pour ces athlètes qui visent les Jeux Olympiques-2020», a conclu Mesdoui. La sélection nationale prendra part au rendez-vous de Madrid avec 18 athlètes dont huit dames qui seront encadrés par quatre entraîneurs. Outre la participation de la sélection nationale, trois arbitres algériens officieront lors de ce rendez-vous mondial. Il s’agit de Riad Zaoui, Rabah Hamouti et Saïd Kermiche. Avant le début des 24es Championnats du monde, un examen pour les arbitres a eu lieu du 30 octobre au 2 novembre, suivi d’un autre pour les entraîneurs, dimanche et lundi. Selon les organisateurs, quelque 1.400 karatékas de 132 pays dont une quarantaine de nations africaines, vont participer aux Mondiaux-2018, ce qui constitue un record, poussant la Fédération mondiale à rallonger la compétition d’un jour. Ce tournoi mondial sera l’unique à ce niveau avant les débuts olympiques de la discipline à Tokyo-2020. Chaque médaillé d’or obtiendra environ 2.000 points dans le nouveau classement olympique, établi en juillet dernier et par le biais duquel les karatékas se qualifieront aux Jeux de 2020.

Liste des Algériens engagés: Taleb Imane (kumité / -50 kg), Widad Draou (kumité / -55 kg), Chaîma Midi (kumité / -61 kg), Ramzi Haddeche (kumité / -60 kg), Fayçal Bouakel (kumité / -67 kg), Mouad Achache (kumité / -75 kg), Sami Brahimi (kumité / -84 kg), Hocine Daïkhi (kumité / +84 kg), Maâtoub Lamia (kumité / -68 kg), Ladej Aït-Ibrahim (kumité / -68 kg), Karim Belghini (kata / par équipes), Mouad Ouites (kata / individuel et par équipes), Kenza Belabbas (kata / individuel et par équipes), Yamina Belabbas (kata / par équipes), Sarah Hanouti (kata / par équipes), Hakim Haoua (kata / par équipes), Samir Lakrout (kata / par équipes) et Largene Yanis (kata / par équipes).

Encadrement technique: Idir Redouane, Youcef Djabellah, Imene Laghouine et Faïza Zeggaoua.