L'équipe

CE JOURNAL SPORTIF FRANÇAIS FAIT LA PROMOTION D’UNE FACTICE SÉLECTION KABYLE APPARTENANT AU MAK : L’Equipe à la merci du Makhzen

Classé organisation terroriste par l’Algérie, l’autoproclamé Mouvement d’autodétermination de la Kabylie dirigé par le sieur Ferhat Mehenni depuis l’exil peut toujours compter sur les réseaux du Makhzen pour nuire à l’Algérie.

Pour ce faire, le « voisin » de l’ouest, qui excelle dans l’art de l’affabulation, actionne par ricochet un média à vocation sportive, pour faire la promotion d’un club de football fantoche, appartenant au MAK et se disant donc représentatif de la Kabylie.
Bien entendu, le journal français l’Equipe, puisque c’est de ce torchon qu’il s’agit et qui s’est offert volontiers en mercenaire, est allé jusqu’à parler de « sélection kabyle qui porte haut ses couleurs régionales » pour épouser les thèses conspirationnistes du MAK toute cousues par le Makhzen pour nuire à l’Algérie. Mis sous le titre « Kabylie, football, (in) dépendance », cette tribune commandée à l’Equipe est provocatrice à tous point de vue.
Car non seulement elle porte atteinte à l’Algérie dans ces fondements parce qu’il s’agit d’encenser une équipe de football qui évolue sous la bannière d’une organisation terroriste, mais en sus ce journal l’a présentée comme étant représentative d’une région. Faut-il rappeler à ce quotidien sportif, et le Makhzen qui continue dans sa stratégie hostile et aveugle contre l’Algérie, que la Kabylie dispose de son propre club phare et s’identifie à l’Equipe nationale de football qui est la seule à représenter la nation algérienne unie. Toute honte bue, l’Equipe écrit sur cette sélection factice ceci : « Créée en 2014 par le MAK, un mouvement indépendantiste, la sélection kabyle porte haut ses couleurs régionales au sein de la CONIFA, la FIFA des États non reconnus ». La blague du siècle et un pur mensonge cousu de fil blanc.
Comment pouvoir descendre si bas pour un journal à vocation sportive en faisant la promotion d’une imaginaire équipe de football « représentative » d’une région de l’Algérie alors que les citoyens de cette même région se sont toujours identifiés à leur équipe nationale de football comme lorsqu’il s’agit par exemple de célébrer les exploits pour ne citer que la dernière Coupe arabe et la Coupe d’Afrique un peu plutôt ? En offrant ses services au Makhzen dont il épouse de fait les théories visant à déstabiliser l’Algérie, l’Equipe a montré sa vraie vocation d’arrière-plan.
F. Bellili