Bouira : Plusieurs routes obstruées par la neige

La baisse importante de la température ressentie depuis ce mardi dans la wilaya de Bouira a été accompagnée par des chutes de neige sur les hauteurs de la chaîne montagneuse du Djurdjura, à l’image de Tala Rana, localité sise dans la commune de Saharidj, Tirourda au versant nord de Bouira et à Aghbalou, provoquant ainsi la fermeture de trois axes routiers nationaux. Il s’agit de la RN 15 reliant les wilayas de Bouira et Tizi Ouzou via la commune d’Aghbalou, la RN 30 joignant les deux wilayas via le col de Tizi N’kouilel, commune de Saharidj et enfin la RN 33 qui relie les deux régions au niveau de la station climatique Tikjda. Les services de la subdivision des travaux publics de la daïra de M’chedallah, et leurs semblables de Bechloul et Haizer, sont intervenus durant l’après-midi de cette journée glaciale pour dégager la chaussée à la circulation, ainsi bloquée par les importantes chutes de neige qui se sont abattues sur la région. Il faut dire que l’ouverture à la circulation de ces routes nationales n’a pas été une tâche de tout repos. L’opération a pris quelques heures de temps, car les chutes de neige ont repris de plus belle durant la soirée pour se poursuivre jusqu’à la journée d’hier. La région sud de la wilaya n’a pas été épargnée par cette vague de froid, suivie par des chutes de l’or blanc qui ont aussi atteint les hauts sommets de la région montagneuse. Dans cette partie de la wilaya, seules quelques routes débouchant vers les montagnes qui ont été fermées à la circulation routière. Notons, en outre, que la vague de froid qui frappe de plein fouet la wilaya de Bouira depuis plus de trois jours, se poursuivra durant ce weekend, selon les prévisions météorologiques. Signalons, enfin, et fort heureusement d’ailleurs, qu’aucun incident majeur n’a été enregistré suite à ce changement climatique intervenu subitement. À ce titre, il y’a lieu de préciser que les différents responsables locaux et autres services d’urgence restent aux aguets à même d’intervenir pour pallier à tout accident suite aux intempéries.
Omar Soualah