Voleur

Arrestation du voleur du téléphone de la jeune femme en live sur Facebook

Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont arrêté le principal suspect dans le vol du téléphone portable d’une jeune femme qui était en live sur Facebook, le 3e jour de l’Aïd El-Fitr, ont indiqué lundi ces services dans un communiqué. Largement relayée sur les réseaux sociaux, la vidéo montrant l’action du vol, le 3e jour de l’Aïd El-Fitr, a été minutieusement exploitée par la brigade mobile de la Police judiciaire de Bir Khadem, une fois la plainte officialisée, a ajouté la même source précisant que les investigations ont permis l’identification de l’auteur. Sur la base d’un mandat d’élargissement de compétences, les enquêteurs ont procédé dans une autre wilaya à l’arrestation, jeudi dernier après une opération de filature, du principal accusé qui a été formellement reconnu par la victime. Confronté aux faits, le suspect a tenté en vain de «duper» les agents de police en évoquant un acolyte, toujours recherché, avec lequel il a reconnu avoir commis un autre vol de deux téléphones portables dans un jardin public. Après parachèvement de la procédure légale, le mis en cause a été déféré à la juridiction compétente.

Sûreté nationale : plus de 3.100 individus arrêtés à Alger en mai
Les services de la Police judiciaire relevant de la Sûreté d’Alger ont arrêté, en mai, plus de 3.100 individus impliqués dans plus de 2.600 affaires criminelles, a indiqué lundi un communiqué du même corps de sécurité. Dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, les services de la police judiciaire de la wilaya d’Alger ont traité, durant la même période, 2.677 affaires ayant conduit à l’arrestation de 3.124 mis en cause qui ont été présentés devant les juridictions compétentes, précise le communiqué. Ces mêmes services ont recensé 843 affaires d’atteinte aux biens et aux personnes, 11 affaires relatives aux délits et infractions contre la famille et les mœurs, 345 affaires relatives aux délits et infractions contre la chose publique, et 58 autres liées aux crimes économiques et financiers. Concernant le port d’armes blanches prohibées, les services ont traité 255 affaires impliquant 260 individus qui ont été traduits devant la justice, dont 28 placés en détention provisoire.
Dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, 1.418 affaires impliquant 1.527 individus ont été traitées, avec la saisie de 6,5 kg de cannabis, 13.238 comprimés psychotropes, 94 g de cocaïne, et de 7,6 g de héroïne, en sus de 11 flacons de solutions buvables psychotropes.
Par ailleurs, 206 opérations de contrôle des activités commerciales organisées ont été effectuées et 06 décisions de fermeture ont été établies par les autorités compétentes.

Démantèlement d’un réseau national de trafic de psychotropes à Sétif
Les éléments de la section de recherche de la Gendarmerie nationale de Sétif ont démantelé un réseau national spécialisé dans le trafic de psychotropes et procédé à la saisie de 6940 comprimés, a-t-on appris lundi de ce corps de sécurité. Agissant sur informations parvenues à la Gendarmerie nationale faisant part de la volonté de deux personnes de transporter une importante quantité de psychotropes vers Alger, une souricière a été mise au point par les éléments de la section de recherches en coordination avec ceux de l’escadron de la sécurité routière pour appréhender les deux suspects, âges de 25 et 21 ans, à l’aire de service autoroutière «El Babor», selon la même source.
La fouille de la voiture à bord de laquelle se trouvaient les deux suspects, aura permis aux éléments de la Gendarmerie nationale de découvrir pas moins de 6940 comprimés de différentes catégories de psychotropes, a-t-on ajouté. Après l’achèvement de l’enquête, les mis en cause seront présentés devant les instances judiciaires compétentes.

Récupération des deux lionceaux volés à la clinique vétérinaire du jardin d’El Hamma
Deux lionceaux volés à la clinique vétérinaire du Jardin d’essai d’El Hamma à Alger ont été récupérés par les services de Sûreté de la wilaya, qui ont arrêté 19 personnes suspectées d’appartenir à un réseau criminel impliqué dans le vol de ces petits félins, a indiqué mardi, le lieutenant Chouial Zakaria, de la brigade de police judiciaire, relevant de la circonscription administrative d’Hussein Dey. Dans une déclaration à la presse à l’issue de la présentation, au niveau de la Sûreté de la circonscription administrative d’Hussein Dey, des deux lionceaux récupérés (de 4 mois), le lieutenant Chouial a dit que «l’affaire, traitée par la brigade de police judiciaire de la Sûreté d’Hussein Dey, concerne le vol, jeudi 13 juin, de deux lionceaux au niveau du Jardin d’essai d’El Hamma, à l’issue de laquelle 19 suspects, dont une femme, ont été arrêtés», soulignant que quelques membres de cette bande de malfaiteurs avaient défoncé la porte de la clinique vétérinaire du Jardin d’essai d’El Hamma pour voler les deux lionceaux. Agissant suite à une plainte déposée par les responsables de la Direction du Jardin d’essai d’El-Hamma, les éléments de la brigade de la police judiciaire ont informé, immédiatement, le procureur de la République territorialement compétent qui a ordonné l’ouverture immédiate d’une enquête. Les éléments en question ont mené d’intenses investigations afin de résoudre l’affaire du vol, de crainte de voir les deux lionceaux transférés hors du territoire national. Il s’est avéré, ensuite, que 19 suspects étaient impliqués dans cette affaire, et ce avec la complicité d’autres individus qui travaillent au Jardin d’essai d’El Hamma. Les opérations de recherches menées sur le terrain par la brigade, en coordination avec le parquet territorialement compétent et l’extension de la compétence (hors de la wilaya d’Alger), ont permis la récupération des deux lionceaux et l’arrestation de 19 suspects, dont 7 ont été placés en garde à vue, car étant impliqués directement dans le vol.

Le Qatar a acheminé plus de 10 millions de dollars dans la bande de Ghaza
Le Qatar a acheminé dans la bande de Ghaza plus de 10 millions de dollars en vue d’une nouvelle distribution d’aide à des dizaines de milliers de Palestiniens vivant dans le territoire sous blocus israélien depuis plus de 10 ans, a déclaré lundi un responsable qatari. Cette nouvelle aide financière a été acheminée dimanche soir par l’ambassadeur du Qatar dans le territoire contrôlé par le mouvement de résistance Hamas. Elle doit être distribuée lundi ou mardi, a déclaré le responsable qatari cité par des médias. Plus de 100.000 familles ghazaouies recevront chacune 100 dollars (environ 90 euros), a-t-il affirmé. Quinze millions de dollars supplémentaires vont être alloués aux infrastructures et à des projets créateurs d’emploi dans le territoire où vivent deux millions de Palestiniens, a-t-il ajouté. L’enclave palestinienne est soumise par Israël à un strict blocus terrestre, maritime et aérien depuis juin 2007. Selon les Nations unies, environ 80% des Ghazaouis sont dépendants de l’aide internationale.

Population mondiale : 9,7 milliards de personnes en 2050
La population mondiale devrait atteindre 9,7 milliards de personnes en 2050 contre 7,7 milliards aujourd’hui, avec un doublement des habitants de l’Afrique subsaharienne, selon un rapport de l’ONU publié lundi. Parmi ses prévisions, l’ONU prévoit une population qui pourrait atteindre près de 11 milliards d’individus en 2100. Le rapport « Perspectives de la population dans le monde » confirme par ailleurs le vieillissement de la population mondiale en raison d’une espérance de vie croissante et d’une baisse de la fécondité.
Le nombre de pays connaissant une réduction de taille de la population augmente, note aussi le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU d’où est issu le rapport. Depuis 2010, 27 pays ou territoires ont connu une réduction d’au moins 1% de la taille de leurs populations, une baisse due à des faibles niveaux de fécondité.
Dans ses prédictions, l’ONU prévoit que la population en Chine devrait diminuer de 31,4 millions, soit environ 2,2%, entre 2019 et 2050.
Composante majeure de l’évolution de la population dans certains pays, un afflux de migrants devrait être constaté cette décennie au Belarus, en Estonie, Allemagne, Hongrie, Italie, au Japon, en Russie, Serbie et Ukraine, contribuant à compenser les pertes de population causées par un excès de décès par rapport aux naissances. D’ici à 2050, plus de la moitié de la croissance projetée de la population mondiale se concentrera, précise le rapport, dans neuf pays : Inde, Nigeria, Pakistan, République démocratique du Congo, Ethiopie, Tanzanie, Indonésie, Egypte et Etats-Unis.
L’indice de fécondité global, qui a baissé de 3,2 naissances par femme en 1990 à 2,5 en 2019, devrait encore diminuer pour s’établir à 2,2 en 2050. Ce dernier taux approche du niveau de fécondité de 2,1 naissances par femme qui est nécessaire pour assurer le remplacement des générations et éviter le déclin de la population à long terme en l’absence d’immigration, indique le communiqué de l’ONU.
Concernant l’espérance de vie, les habitants des pays les plus pauvres vivent encore sept ans de moins que la moyenne mondiale. Elle devrait s’établir à 77,1 ans en 2050 contre 72,6 ans en 2019, indique le rapport. En 1990, cette espérance de vie était de 64,2 ans.