Marseille

AppartementS, villas, restaurants et magasins à Marseille : Quand les biens immobiliers intéressent les investisseurs algériens

La ville de Marseille n’est pas seulement une destination pour exercer un commerce ou pour faire du tourisme, cette région attire de plus en plus l’attention des investisseurs et les détenteurs d’argent pour divers projets. De nombreux Algériens ont fait des investissements dans le domaine de l’immobilier. Si vous cherchez à acheter une propriété, des agences de voyages et même des « smassriyas », vous trouveront le bien immobilier qui vous faut. En effet, des centaines de propriétés à Joliette, boulevard national, la Canabière et la Hoche, ou même dans les endroits les plus chics sont proposés à des prix raisonnables que ce soit pour l’achat ou bien pour une location court/long séjour. Aussi des villas, des hôtels, des restaurants et des magasins sont sérieusement ciblés, notamment par les richards, des sommes d’argent énormes sont injectées dans ce domaine, l’autre facteur encourageant est la loi Pinel de Marseille qui permettra aux investisseurs d’économiser jusqu’à 6 000 euros d’impôts par an. Benoit et Lisa dans leur investissement en loi Pinel, ont économisé 63 000 euros d’impôt sur 12 ans avec cette loi et sont devenus propriétaire d’un logement sans apport… Nous avons profité de notre présence à Marseille pour mettre en évidence cette activité, et surtout pour mieux comprendre le processus d’investissement à Marseille. Selon un expert en gestion de patrimoine, et gérant d’une agence immobilière qui nous a précisé qu’: « investir dans l’immobilier locatif, consiste à acheter un logement pour le louer afin de percevoir des revenus complémentaires et de se constituer un patrimoine. L’investissement peut être optimisé grâce à des avantages fiscaux qui réduisent l’impôt sur le revenu », nous a-t-il affirmé. Tout en affirmant que : «le gouvernement français autorise des déductions d’impôts, en contre partie d’un engagement de location. Tout contribuable qui paie des impôts peut donc bénéficier de solutions de défiscalisation adaptées », a-t-il fait savoir. Pour cet expert, l’investissement locatif est le seul placement permettant de se constituer un patrimoine financé à crédit, dont les 3/4 sont payés par le locataire, le solde étant réglé par une économie d’impôt et un effort d’épargne réduit.

Marseille n’est pas seulement pour les riches…
Les Marseillais d’origine algérienne sont très polyvalents, puisque le travail fut rare, ils ont créé plusieurs emplois parallèles qui leurs vont, mais surtout qui sont rentables. Ces derniers sont des « trabandistes », vendeurs des cigarettes, chauffeurs clandestins et guides pour ceux qui sont à la recherche de louer un appartement ou studio à un prix merveilleux. Sidou « El Harrachi », qui a fait le tour d’Europe clandestinement, s’est stabilisé finalement à la Canebière, mais jusqu’à présent, il n’a pas réussi à régulariser sa situation. Bref, ce type est très serviable et dynamique, il propose ses services aux touristes, généralement algériens. Comme il connaît la situation financière un peu non-confortable de la plupart de ces touristes, donc il peut facilement convaincre ceux qui n’ont pas encore loué un appartement. Sidou savait que nous avons déjà réglé l’histoire de réservation même avant que nous arrivions à Marseille, il a insisté pour que nous l’accompagnons à visiter un studio ; « vous savez, il y a un super F2 meublé et équipé à louer pour quatre personnes, d’ailleurs, il est situé dans la résidence Provence, et que son propriétaire met toutes les pièces en location. Il est situé ur le boulevard national, à 5 minutes à pied de la station national, aussi à 8 minutes à pied de la gare Saint Charles. Cet appartement est vraiment génial et surtout pas cher, on est en mois de juillet, et son prix est à 65 euros la nuit pour les quatre personnes, car dans cette période, il est très difficile de trouver ces tarifs proposés », il ajoute : « c’est comme ça que je gagne ma vie, je ne peux pas rester les bras croisés, il faut que je bouge, si vous allez rester longtemps à Marseille vous allez me croiser partout, les gens de bled avant qu’ils viennent ils me contactent souvent pour leur trouver des appartement ou des acheteurs de cigarettes. »

Mohamed Wali