Résultats du Bac

ANNONCE DES RÉSULTATS DU BAC ET LA CAN REMPORTÉE PAR L’ALGÉRIE : Double joie chez les bacheliers

Alors que les résultats du Baccalauréat avaient été annoncés jeudi soir, l’Algérie a remporté, le lendemain, la coupe d’Afrique des nations pour la deuxième fois de son histoire. La grande ambiance festive ayant marqué le pays suite à cette victoire a quelque peu étouffé la joie des nouveaux bacheliers. Seulement, cela avait l’air de ne pas trop les affecter, puisqu’ils ont, comme tout le reste du peuple, fêté la victoire de l’EN à la CAN mais avec une double dose.
Le jeudi 18 juillet à 18h, l’Office national des examens et concours avait mis en ligne les résultats du Bac session 2019, dont l’annonce était prévue initialement le 20 juillet. Comme de coutume, les youyous, signe de l’obtention du diplôme de Baccalauréat, se sont fait entendre dans les différents quartiers des villes. Au niveau des établissements scolaires où étaient affichés les résultats également, les admis ont lâché des feux d’artifices, alors qu’au niveau des routes, les klaxons des voitures ont attirés l’attention de plus d’un. Seulement, les nouveaux bacheliers n’ont pas fini avec les festivités, puis que le lendemain; à savoir vendredi 19 juillet, l’équipe nationale de football, qui a disputé le match de finale de la CAN contre l’équipe du Sénégal, a remporté la coupe d’Afrique. Une double-joie exprimée, à cet effet, par les futurs universitaires qui sont aussi des supporters indéfectibles des verts. « Jebna le Bac ou zedna el kahloucha (la coupe NDLR) » était en effet leur slogan, rimé avec celui des autres supporters qui promettent de poursuivre le mouvement populaire et de chasser la 3issaba, une fois la coupe remportée.
Il convient de rappeler, par ailleurs, que le taux de réussite à l’examen du Baccalauréat a atteint cette année, 54,56% contre 55,88% l’an dernier. Un total de 674 831 candidats avaient passé l’examen du Baccalauréat en juin dernier, dont 411 431 scolarisés et 263 400 libres, selon les statistiques du ministère de l’Éducation nationale. Quelques 4226 candidats détenus avaient également subi les épreuves du Baccalauréat répartis sur 43 établissements pénitentiaires agréés par le ministère de l’Éducation nationale en tant que centres d’examens, sous la supervision de l’Office national des examens et concours (ONEC).
En termes de classement au niveau des wilayas, Tizi-Ouzou a préservé, pour la douzième année consécutive, sa première place à l’échelle nationale en réalisant un taux de 71,60%. Selon une source de la wilaya, un total de 65 lycées sur les 68 que compte la wilaya ont obtenu une moyenne supérieure à la moyenne nationale qui est de 54,56%.
Ania Nait Chalal