djamel bensmail

AFFAIRE DE L’ASSASSINAT DE DJAMEL BENSMAIL : 30 autres individus arrêtés dont l’ « égorgeur » de la victime

La DGSN poursuit son enquête sur l’affaire de l’assassinat ignoble du jeune Djamel Bensmail, perpétré le 11 août dernier à Larbaâ Nath Irathen, à Tizi-Ouzou, dans le contexte des incendies de forêts qui ont ravagé cette région et plusieurs autres à travers le pays. Ainsi, selon des sources concordantes, les services de sécurité ont mis la main sur 30 autres individus suspectés d’être impliqués directement et indirectement dans ce crime qui a choqué au-delà de nos frontières. Selon les mêmes sources, parmi les mis en cause appréhendés, l’auteur qui a « égorgé » la victime au moment où celle-ci gisait à terre complétement calcinée. Le suspect, âgé de 30 ans, fellah de son état et résident de la commune d’Ait Oumalou, daïra de Tizi Rached, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a été appréhendé par la BRI sur les hauteurs du Djurdjura. Présenté sous le nom de « O. Idir », le suspect a adopté l’attitude de camouflage pour passer entre les mailles du filet des services de sécurité. Peine perdue, puisque les éléments de la BRI ont fini par l’identifier sous sa robe noire et avec foulard sur la tête. Selon les mêmes sources, le suspect a reconnu avoir décapité le corps de la victime. Il convient de rappeler qu’avec ces nouvelles arrestations, le nombre total des mis en cause passe à 91. Deux groupes de personnes sont tombés dans les filets des services de sécurité et leurs témoignages ont été diffusés à l’attention de l’opinion publique nationale.
F. B.