chinep6

59e CONFÉRENCE DE MUNICH SUR LA SÉCURITÉ : La Chine « fidèle » à ses principes de paix

Cette année, à l’occasion de la Conférence de Munich sur la sécurité qui s’est tenue samedi, la Chine a annoncé être armée d’ « une bonne volonté de paix et une sincérité de coopération, animée par l’ouverture d’esprit et le sens des responsabilités ».

Un sommet dominé par les relations entre les États-Unis et la Chine, ainsi que la menace posée par la guerre ukrainienne. Depuis vendredi, 150 hauts responsables, dont plus de 40 chefs d’Etat et de gouvernement, et des dirigeants d’organisations internationales se sont réunis dans le sud de l’Allemagne pour discuter des défis et des préoccupations urgentes en matière de sécurité mondiale. Une conférence marquée par la guerre en Ukraine, laquelle a engendré une forte détérioration de la situation sécuritaire en Europe, où la Chine entend renforcer la confiance et dissiper les appréhensions entre la Chine et l’Occident. En marge de ce sommet, le ministre des affaires étrangères et directeur du Bureau de la Commission des affaires étrangères du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), Wang Yi, à la tête d’une délégation chinoise de haut rang, a déclaré que « Pour un monde plus sûr, la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays doivent être respectés. La politique de puissance et l’hégémonie sont synonymes d’instabilité mondiale et causent les plus grands dommages à la paix mondiale », affirmant que « l’ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays, sous quelque prétexte que ce soit, ignore et défie les normes fondamentales régissant les relations internationales ». Poursuivant son discours, Wang a expliqué que « le principe de souveraineté est une pierre angulaire de l’ordre international contemporain, et tous les pays doivent respecter ce principe en paroles et en actes plutôt que de l’appliquer de manière sélective ou avec deux poids, deux mesures ». « La Chine s’opposera résolument aux actes de séparatisme et d’ingérence afin de sauvegarder sa souveraineté et son intégrité territoriale. Pour un monde plus sûr, les objectifs et les principes de la Charte des  Nations unies (ONU) doivent être respectés, a noté entre autres Wang.

« Faciliter les pourparlers en Ukraine »
Concernant le conflit ukrainien, il a déclaré que « Pékin présenterait bientôt une nouvelle proposition de paix pour résoudre la guerre en Ukraine qui vise à respecter la souveraineté de tous les pays ». Alors que les dirigeants occidentaux ont appelé la Chine à utiliser sa voix aux Nations unies pour condamner ce conflit ukrainien, la Chine continue de maintenir une position neutre. Wang a souligné à cet égard, que la Chine « n’est pas directement concernée par le conflit, mais ne restera pas les bras croisés », et que Pékin « publiera bientôt un document de position sur la manière de trouver une solution politique ». « Le document de position réaffirmera les positions du président Xi Jinping », a déclaré le chef de la diplomatie chinoise, qui a précisé que « l’intégrité territoriale des États doit être préservée, que les problèmes de sécurité doivent être pris en compte, et que les guerres nucléaires ne doivent pas être menées », affirmant que « la crise ukrainienne n’est pas ce que souhaite la Chine, et que tout ce que la Chine a fait était de faciliter les pourparlers de paix ». Mais en réalité, selon les experts et les observateurs, force est de constater qu’il y a une insistance irréversible de l’Occident à attirer Pékin et en essayant de l’éloigner lentement de l’orbite russe, affaiblissant ainsi cette dernière. L’Occident, qui a réussi à fournir une aide militaire et des armes lourdes à l’Ukraine, affirme aujourd’hui ne pas être en mesure d’apporter de l’aide aux affligés du nord de la Syrie, victimes du tremblement de terre dévastateur, citant l’obstruction du régime de Bachar al-Assad au passage de ces secours d’urgence, dans une scène contradictoire qui reflète la duplicité flagrante des prétendants à l’humanité dans le monde. En fin d’allocution, Wang a soulevé que « plus la situation est complexe, plus il est nécessaire de faire preuve de sang-froid et de pragmatisme », soulignant que « la Chine est prête à collaborer avec toutes les parties pour poursuivre les efforts en vue de parvenir rapidement à la paix ».
Hamid Si Ahmed

vip303 prada88 asiabet angkasa138 warung138 sikat138 bonus168 fit88 judicuan luck77 slot123 pragmatic77 winslot88 slot99 hoki303 dewa99 garuda99 mantra88 emas138 vegasgg gas138 bimabet megahoki88 dragon77 jakartacash coin303 caspo777 cuan138 jackpot138 megawin77 slot http://vegasgg.patrolicyber.com/