Tipasa

Tipasa : une plage fermée par précaution après une fuite des eaux usées

Une plage autorisée à la baignade dans la région de Sidi Ghilès à Tipasa, a été fermée mardi sur décision des autorités locales, afin de préserver la santé des estivants, après l’enregistrement d’une fuite d’eaux usées. Un communiqué, publié sur la page officielle de la wilaya, précise que le wali de Tipasa, Abou Bakr Seddik Boucetta, avait ordonné la fermeture temporaire de la plage de Sidi Ghilès jusqu’à la réparation d’un canal d’évacuation des eaux usées endommagé et ayant provoqué une fuite des eaux usées. Le communiqué souligne que lors de son inspection des travaux de réparation du canal, le chef de l’exécutif a instruit d’accélérer la cadence des travaux afin qu’ils ne dépassent pas le délai de 10 jours. Contactée par l’APS, la cellule de communication a rassuré sur la qualité de l’eau de mer de l’ensemble des 50 plages autorisées à la baignade, précisant qu’à l’exception de la plage centrale de Sidi Ghilès, toutes les autres ont été épargnées de toute pollution pouvant mettre en danger la santé des estivants. La même source a affirmé que les bureaux d’hygiène et de contrôle des communes effectuent, de manière quotidienne et permanente, le contrôle de l’eau de mer pour assurer la sécurité des plages, en coordination avec divers secteurs tels que la santé et l’environnement, qui effectuent périodiquement des analyses approfondies pour vérifier la salubrité de l’eau de mer des plages autorisées à la baignade.

20 personnes mortes de soif en plein désert libyen
Vingt personnes ont été retrouvées mortes de soif en plein désert libyen, près de la frontière avec le Tchad, après une panne de leur véhicule sous une très forte chaleur, ont indiqué mercredi les services de secours. La branche locale du service libyen « de secours et d’urgences » de la ville de Koufra, dans l’extrême sud-est du pays, a indiqué dans un communiqué que l’une de ses équipes avait « récupéré 20 corps retrouvés dans le désert après que leur voiture soit tombée en panne. Ils sont tous morts de soif ». « Le véhicule, en provenance du Tchad, a été retrouvé à 310 km au sud de Koufra et à 120 km de la frontière tchado-libyenne », selon le communiqué. Le service de secours a publié sur sa page Facebook une vidéo montrant les dépouilles en état de décomposition gisant sur le sable ocre, près de leur pick-up. Dans cette zone aride du désert libyen à très faible population, les températures peuvent dépasser les 40 degrés en été.

Dix personnes meurent après avoir consommé de la viande de tortue à Madagascar
Une dizaine de personnes ont trouvé la mort à Lovobe, dans la région de Menabe, dans le sud-ouest de Madagascar, après avoir consommé de la viande de tortue de mer, a annoncé lundi Paubert Mahatante, ministre malgache de la Pêche et de l’Économie bleue. « Certains villageois à Lovobe m’ont indiqué qu’il s’agissait de tortue déjà en décomposition », a fait savoir le ministre. « Il s’agit d’un triste drame, car le nombre de victimes a dépassé plus de dix suite à cette intoxication alimentaire survenue vendredi dans le Menabe, tandis que des bébés et des nourrissons y ont également perdu la vie », a précisé M. Mahatante. Plusieurs autres personnes sont actuellement en traitement auprès de centres hospitaliers, a-t-il fait savoir, estimant qu’ »une infection bactérienne pourrait être à la source de l’intoxication ». « Toutefois, la consommation de ce genre de tortue est interdite sur tout le territoire de Madagascar car elle fait partie des espèces en voie de disparition », a-t-il souligné. Le ministère de la Pêche et de l’Economie bleue a depuis longtemps sensibilisé sur cette interdiction, a-t-il ajouté, déplorant ainsi le fait que « des gens continuent pourtant d’en consommer ».

Drogue : un laboratoire clandestin découvert sur une base militaire belge
Un laboratoire de fabrication de pilules d’ecstasy a été découvert sur une base militaire belge connue pour héberger une partie de l’arsenal nucléaire à la disposition de l’Otan, a-t-on indiqué mardi de source judiciaire. Deux personnes ont été interpellées sur place, qui « ne sont pas employées de la Défense », a précisé une porte-parole du parquet de la province belge du Limbourg (nord).
Elles ont été remises en liberté après avoir été interrogées par les enquêteurs, selon le parquet, qui ne précise pas s’il y a eu inculpation. « Le mercredi 22 juin 2022, la police locale de la Campine a découvert un laboratoire de drogues synthétiques, situé sur le domaine militaire (Otan) à Peer » et « utilisé pour la production de MDMA » (ou ecstasy), a indiqué le parquet dans un communiqué. Le laboratoire, ajoute le communiqué, « a été démantelé par les services spécialisés de la police fédérale, en collaboration avec l’Institut national de criminologie (NICC) et la Protection civile ». Il semblerait qu’ »une maison voisine » soit impliquée dans la création de ce laboratoire clandestin, est-il souligné. Si le sujet est très rarement évoqué par la Défense belge ou l’exécutif, ce domaine militaire – à Kleine-Brogel sur la commune de Peer – est connu dans le pays pour héberger des armes nucléaires américaines dans le cadre du dispositif de défense de l’Otan, avec d’autres bases en Europe.

Deux faux monnayeurs arrêté à Sidi Fredj (Alger)
Les éléments de la brigade de la police judiciaire relevant de la circonscription administrative de Zeralda ont arrêté deux faux monnayeurs à Sidi Fredj (Alger ouest), indique mercredi un communiqué de la Sûreté de wilaya d’Alger. L’affaire liée à la falsification, distribution de faux billets et détention de stupéfiants a été traitée suite à une opération sécuritaire conjointe dans le cadre du plan bleu pour la saison estivale, note le communiqué, ajoutant que les éléments de la police ont arrêté un suspect à la plage ouest de Sidi Fredj. Après la fouille corporelle du suspect, deux (2) comprimés psychotropes et /////un montant de 15.000 DA ont été saisis. Lors de l’enquête, le suspect a révélé l’identité du principal suspect qui l’approvisionne en faux billets, a précisé la même source. Après exploitation des données et en coordination avec le parquet territorialement compétent, il a été procédé à la perquisition du domicile du principal suspect et à son arrestation. 7 faux billets de 1.000 DA ont été saisis ». Après parachèvement des procédures légales en vigueur, les deux mis en cause ont été présentés devant le parquet territorialement compétent, conclut le communiqué.

5 décès et 229 blessés sur les routes durant les dernières 24 heures
Cinq (5) personnes ont trouvé la mort et 229 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus à travers différentes régions du pays durant les dernières 24 heures, selon un bilan rendu public mercredi par la Protection civile. Par ailleurs, les plongeurs de la Protection civile sont intervenus pour repêcher deux corps sans vie, indique la même source, précisant qu’il s’agit d’un homme de 50 ans, noyé dans la Seghirate dans la wilaya de Boumerdès et un autre, âgé de 43 ans, noyé dans la plage de Chenoua, wilaya de Tipasa.