9.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Sétif : Une attention particulière à la relance des projets d’investissement

La wilaya de Sétif accorde une attention particulière à la relance des projets d’investissement en levant les contraintes et autres obstacles entravant les projets en cours, destinés à assurer un développement durable et, partant, consacrer la position de la wilaya en tant que pôle industriel de premier plan, tout en lui permettant d’être au diapason des transformations stratégiques que connaît le pays.
Les autorités de la wilaya, soulignant que les efforts déployés sur le terrain par les pouvoirs publics ont permis la levée de toutes les entraves contrariant l’avancement des projets d’investissement en cours, ont cité, pour l’exemple, l’octroi de 128 autorisations exceptionnelles d’exploitation à des investisseurs, favorisant ainsi la création de 7.449 emplois nouveaux. Ces facilitations s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des instructions des hautes autorités du pays visant à prendre en charge les dossiers à même de permettre un réel décollage économique, en mettant en place un climat d’investissement « sain, adapté et attractif », a-t-on affirmé à la wilaya. Parallèlement à la délivrance d’autorisations d’exploitation exceptionnelles, la commission en charge de l’investissement dans la wilaya de Sétif s’attèle à l’étude des cas relatifs aux projets non encore matérialisés et au lancement, le cas échéant, des procédures nécessaires pour la récupération des parcelles foncières inexploitées, selon la même source. A ce propos, 10 parcelles totalisant une superficie d’environ 10 hectares ont été récupérées, au moment où 105 dossiers, se trouvant actuellement entre les mains de la justice, devraient permettre, aussitôt après les arrêts du tribunal, la réappropriation par les autorités publiques de 79 hectares. Une superficie qui sera réaffectée à d’autres investisseurs sérieux, déterminés à mener à bien des projets d’investissement qui donneront, une fois achevés, une impulsion décisive au rythme de développement de la région, et favoriseront l’augmentation du volume des exportations hors hydrocarbures. Des exportations pour une valeur de 220 millions de dollars en 2022 Au cours de l’année 2022, la wilaya de Sétif a réalisé des exportations d’une valeur de plus de 220 millions de dollars ciblant les marchés européens et africains, selon les services de la wilaya qui ont signalé que de nombreuses entreprises économiques activant dans différents domaines, ont relevé le défi en pénétrant des marchés arabes, africains et européens grâce à leur production de pneumatiques, d’appareils électroménagers, de ciment, de céramique, de plastique pour l’emballage et autres. Afin de faciliter le processus d’exportation, toutes les aides et le soutien nécessaires ont été apportés aux opérateurs économiques de la région, à l’image de la simplification des formalités administratives et de l’accélération des procédures d’attribution des certificats de conformité, a-t-on indiqué. Zoheir Daâchi, investisseur, initiateur d’une unité de broyage de matériaux dans la commune de Ras El Ma (est de Sétif-Est), a salué, dans ce contexte, les mesures prises par les autorités de la wilaya de Sétif visant à « libérer les projets d’investissement des entraves qui les freinaient depuis des années ». Il a souligné que c’est grâce à ces mesures qu’il a pu obtenir une autorisation d’exploitation exceptionnelle qui a permis à son projet d’être concrétisé et mis en service, offrant, dans une première phase, 20 emplois directs. Un nombre qui sera revu à la hausse pour atteindre 32 postes de travail à la faveur du développement de son unité, a-t-il ajouté, se félicitant de « l’impulsion donnée à son projet par l’octroi d’une autorisation d’exploitation exceptionnelle » qui l’ encourage, également, à « développer davantage ses investissements à l’avenir ». Cet opérateur espère obtenir prochainement une licence d’exploitation pour son nouveau projet d’investissement qui consiste en un complexe agroalimentaire, dans la commune d’Amoucha (nord de Sétif), qui devrait, selon lui, fournir 64 emplois directs dès sa mise en service. La wilaya de Sétif dispose d’un foncier industriel important matérialisé dans 3 zones (Sétif, El Eulma et Ouled Saber), couvrant une superficie totale de plus de 1.369 hectares et abritant 457 projets d’investissement dans de multiples domaines industriels, en plus de 23 ZEA (zones d’entrepôt et d’activités), et autres espaces industriels où activent des entreprises spécialisées dans les industries électroniques et électriques, la transformation plastique, la fabrication de pneumatiques, la céramique, l’industrie alimentaire, parapharmaceutique et autres.

Related posts

El-Tarf : La production des poissons bleu et blanc a triplé

courrier

Tlemcen : Mesures pour encourager les agriculteurs à l’irrigation d’appoint

courrier

Boumerdès : escapade au cœur de la plage et de la forêt

courrier

Tlemcen : 30 foyers de la peste de petits ruminants et de fièvre aphteuse détectés

courrier

Tiaret : Une production de 4,8 millions de qx de céréales prévue

courrier

CNR : Plus de 80% des dossiers de retraite numérisés à Constantine

Redaction