10.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
CULTURE

Réalisation d’un film sur l’Imam El-Maghili : Concours national pour le choix du meilleur scénario

La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji a annoncé, jeudi dernier à Alger, le lancement « prochain » d’un concours national pour le choix du meilleur scénario dans le cadre de la réalisation d’un film sur la vie du prédicateur et faqih algérien, Cheikh Mohamed Abdelkrim El-Maghili. Lors d’une séance plénière au Conseil de la nation, présidée M. Salah Goudjil et consacrée aux questions orales à des membres du Gouvernement, la ministre a indiqué que son secteur « compte lancer, dans le cadre du programme d’aide à la production cinématographique pour l’année 2024, un concours national pour le choix d’un scénario du film sur la vie de cette personnalité pluridimensionnelle qui jouissait d’une place prestigieuse en Algérie et à l’étranger, notamment dans les pays africains ». La réalisation de ce projet cinématographique nécessite « la fourniture des conditions nécessaires et des facteurs techniques et artistiques, tels que la disponibilité d’un scénario complet sur cette personnalité pluridimensionnelle, qui soit à la hauteur de son rôle pionnier, à travers son projet civilisationnel, culturel et religieux en Algérie et en Afrique », a-t-elle jouté, rappelant qu’un film documentaire sur la vie de Cheikh El-Maghili avait été réalisé en 2011, dans le cadre de la manifestation ‘Tlemcen, capitale de la culture islamique’, un travail qui a retracé sa biographie et mis en lumière sa naissance et les principales étapes qui ont marqué sa vie. La ministre a, aussi, rappelé l’organisation d’un Colloque international en Algérie les 12 et 13 décembre 2022 sur El-Maghili, lequel avait eu un « grand écho », soulignant dans ce contexte que le ministère avait « mis en œuvre une partie de ses recommandations », telles que la prise en charge de l’impression de milliers d’exemplaires d’un livre sur la vie de cet érudit et ses opinions, en arabe, an français, an anglais et en haoussa. Toujours dans le cadre de la mise en œuvre des résultats du colloque, la ministre a déclaré que son département était « en passe de préparer une Semaine culturelle » dans la wilaya d’Adrar sous le titre « Adrar, capitale de la culture africaine », dans le cadre d’une approche globale, en application des recommandations du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à « consacrer le rôle de l’Algérie en tant que source d’illumination civilisationnelle et culturelle en Afrique et pays de la pensée réformiste et libératrice par sa modération religieuse ». En réponse à une question sur l’équipement du musée du Parc culturel de l’Ahaggar dans la wilaya de In Salah, Mme Mouloudji a souligné qu' »un programme important » avait été mis en place pour les Parcs culturelles, ajoutant que les « différents offices nationaux des parcs culturels avaient bénéficié de plusieurs opérations d’investissement dans le cadre des programmes de développement enregistrés au profit du secteur de la Culture et des Arts ». La ministre a indiqué que l’Office national du Parc avait bénéficié d’une « opération d’équipement des systèmes de surveillance pour un montant de 300 millions de dinars, inscrite au programme centralisé. Dans le cadre de cette opération, 24 véhicules 4X4 et 4 camions ont été acquis, en plus des 18 centres de garde construits dans plusieurs points des wilayas de Tamanrasset, In Guezzam, In Salah et périphéries. L’opération est en cours de finalisation ». L’Office du Parc a, également, bénéficié, dans le cadre du programme non centralisé de la wilaya de Tamanrasset, de projets de construction de son siège avec trois directions régionales, d’un projet de recensement des biens culturels du Parc, ainsi que de la construction du Centre d’interprétation du Parc culturel de l’Ahaggar, qui est actuellement géré par les services du Parc », a-t-elle ajouté. Concernant une préoccupation concernant l’ouverture d’un bureau de l’Office national des droits d’auteur et droits voisins dans la wilaya de Béchar, la ministre a confirmé qu' »un bureau de l’Office a été ouvert dans la wilaya le 29 janvier 2023, afin que les artistes de la région puissent bénéficier de tous les services disponibles au niveau central, à l’image des adhésions, des déclarations et des performances ». Elle a rappelé, à cet égard, les contributions de l’Office national des droits d’auteur et des droits voisins pour l’année 2023, où « 412 bénéficiaires d’aides sociales ont été enregistrés pour un montant de 7 millions DA », tandis que « 535 artistes ont bénéficié d’une retraite complémentaire pour un montant de 109 millions DA ». Dans le cadre du soutien à la préservation de l’Art et à la promotion du patrimoine, la ministre a indiqué que l’Office « a contribué au soutien de l’enregistrement de 3 œuvres artistiques, en plus des aides accordées en soutien au livre et à l’édition dans le cadre de la reproduction ». La ministre a, également, indiqué qu’en mai 2023, le site électronique de l’Office avait été modernisé en réponse aux aspirations des artistes, ce qui a facilité l’enregistrement à distance et rapproché la direction de l’Office de tous les artistes et titulaires sur tous le territoire national.

Related posts

Picasso, Monet et… Ferrari : Les ventes d’art à New York visent des milliards de dollars

Redaction

D’Alicia Keys et Swizz Beatz : Les « géants » afro-américains exposés à New York

Redaction

Littérature : Le tapuscrit d’une œuvre iconique de Cortazar mis aux enchères en Uruguay

courrier

«Telle une chair tatouée» : Recueil de poésie d’Alima Abdhat, un plaidoyer pour le retour à la vie

Redaction

Théâtre régional de Tizi-Ouzou : Le petit chaperon rouge subjugue les potiches

courrier

« Rendez-Vous des artistes, acte II » : Vernissage à Alger de l’exposition collective

Redaction